sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 26 Mai 2017         

Tunisie/Turquie : Erdogan souhaite tripler le volume de la coopération

Imprimer Envoyer
Publié le Jeudi 06 Juin 2013 à 17:41
Conférence de presse conjointe Erdogan et Laâridh. Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé ce jeudi à Tunis l’engagement de la Turquie en faveur du soutien continu de la révolution tunisienne, et sa contribution à la réussite de son processus transitoire.

Dans une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement, Ali Laâridh, à l’issue de la première réunion du Conseil supérieur de la coopération stratégique tuniso-turc à Gammarth, Erdogan a mis l’accent sur le souci de la Turquie de tripler dans l’avenir le volume de la coopération économique bilatérale, atteignant actuellement après la signature de l’accord de libre-échange en 2005 un milliard de dollars, pour le ramener à trois milliards de dollars, estimant qu’il existe des potentialités dans les deux pays pour atteindre cet objectif. Cinquante entreprises turques opèrent aujourd’hui en Tunisie, a-t-il dit, ce nombre est amené a augmenter avec les contacts menés lors de cette visite entre les hommes d’affaires tunisiens et turcs pour trouver de nouvelles opportunités de partenariat, a-t-il indiqué en substance.

Il a affirmé que les 215 hommes d’affaires turcs qui l’accompagnent pendant sa visite illustrent le souci d’impulser l’investissement économique au service des projets de développement en Tunisie. Il a appelé l’ensemble des hommes d’affaires turcs à investir en Tunisie, formulant le souhait que le forum d’affaires tuniso-turc contribue à l’impulsion de la coopération économique entre les deux pays.

Un prêt turc de 200 millions de dollars à la Tunisie
Le Premier ministre turc a annoncé l’octroi par la Turquie d’un prêt d’une valeur de 200 millions de dollars à la Tunisie, en vue de l’aider à relancer ses projets de développement et d’investissement.  

Il s’est dit confiant de la réussite du processus transitoire en Tunisie, de la rédaction de la constitution et de l’organisation des élections, estimant que la démocratie et l’économie doivent aller de pair pour réaliser un développement équilibré. "L’organisation des élections à travers les urnes est extrêmement  importante pour l’économie", a-t-il souligné, ajoutant : "la réussite de la Tunisie est notre réussite".

Le Premier ministre turc s’est attardé sur les événements du Mont Chaâmbi, estimant que "la Turquie a beaucoup souffert du terrorisme, nous avons perdu des dizaines de milliers de personnes, nous sommes en train de résoudre ce problème", a-t-il dit. Erdogan a présenté ses condoléances aux familles des deux militaires décédés ce jeudi suite à l’explosion d’une mine à Chaâmbi. "Le terrorisme n’a pas de place ni en Tunisie, ni en Turquie", a-t-il assené.

Répondant à une question sur le départ des jeunes tunisiens pour le combat en Syrie à travers la Turquie, Erdogan a dit "ne pas disposer d’informations détaillées à ce sujet, mais au cas des informations existent sur cette question, les ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères doivent faire le nécessaire". Ali Laâridh, a pour sa part, déclaré que "le gouvernement tunisien traite ce sujet avec beaucoup de sérieux".

Erdogan a évoqué la qualité des relations historiques entre la Tunisie et la Turquie, leur héritage historique commun, et leur appartenance au même espace géopolitique, culturel et civilisationnel.

Erdogan à l'ANC.  Marzouki et Erdogan au Palais de Carthage.

Au sujet du mouvement contestataire qui a lieu dans différentes villes turques, motivé au départ par le changement de la vocation d’un parc et l’arrachage d’arbres, il a dit "respecter ceux qui ont une sensibilité envers l’environnement, mais ceux qui brûlent et saccagent, ne peuvent en faire partie". Il a annoncé l’intention d’aller de l’avant dans le projet de développement de la place Takcim à Istanbul, ajoutant : "nous ne pouvons pas dire que les protestions en Turquie ont pour raison l’environnement".

Erdogan s’est excusé pour "l’usage excessif" du gaz lacrymogène pendant les heurts survenus dans son pays. "Nous ne permettrons pas l’hégémonie de la minorité sur la majorité, et l’hégémonie de la majorité sur la minorité", a-t-il fait valoir.

Des conventions de jumelage entre 27 municipalités tunisiennes et des mairies turques seront conclues en marge de la visite d’Erdogan en Tunisie.

Le Premier ministre turc a eu ce jeudi un entretien avec le Président Moncef Marzouk au Palais de Carthage. Il s’est également rendu à l’Assemblée nationale constituante où il a été accueilli notamment par Mustapha Ben Jaâfar, Mehrezia Laâbidi, respectivement président et vice-présidente de l’ANC, et d’autres membres de l’assemblée. Le Premier ministre turc regagnera ce jeudi Ankara, achevant ainsi sa tournée maghrébine qui l’aurait conduit du 03 au 06 juin au Maroc, en Algérie et en Tunisie. A son retour, il devra s’atteler à apaiser une rue turque encore agitée.
Gnet


 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved