sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Samedi 17 Novembre 2018         

Tunisie/Tourisme intérieur : Slim Chaker propose de prolonger le week-end

Imprimer
Publié le Dimanche 19 Juin 2011 à 15:05
Slim Chaker, secrétaire d'Etat au Tourisme. Le tourisme tunisien est en berne. Du 1er janvier au 10 juin, le secteur est en repli de 50 %. La haute saison sera également peu reluisante, avec 50 % de baisse. Comment sortir de l’ornière ? Une question qui taraude Slim Chaker, Secrétaire d’Etat au Tourisme. Il fait des propositions pour minimiser, autant que faire se peut, les pertes.

Le secrétaire d’Etat est matinal. Tous les jours, il pointe à 6h30 mn à son bureau, et plonge dans ses dossiers pour tenter de trouver une issue à cette situation inextricable. Vendredi dernier, il nous a reçus à la première heure…l’objet de notre entretien était le tourisme intérieur, réputé pour être le parent pauvre du secteur, avant même la crise actuelle. Slim Chaker ne voit pas les choses ainsi. Cet ingénieur statisticien et économiste fait parler les chiffres et voilà ce qu’ils disent. "Le Tunisien est le troisième client du tourisme après le Français et l’Allemand. En 2009, il y a eu 8,5 millions de nuitées de Français, 5,7 millions de nuitées d’Allemands, 3,1 millions de nuitées de Tunisiens, 2,7 millions de nuitées d’Anglais et 2,4 millions de nuitées d’Italiens. Les Tunisiens représentent 9 à 10 % de l’ensemble des nuitées. En 2010, sur les 34,6 millions de nuitées, 3,1 millions étaient celles des résidents et 31,5 millions des non-résidents".

Le tourisme n’est pas uniquement le remplissage des hôtels, fait remarquer le secrétaire d’Etat, qui veut corriger une idée fausse. "C’est aussi les agences de voyages, les guides touristiques et les restaurants, c’est tout un système, en fait".

Passionné de mathématiques, il continue à développer sa pensée en s’appuyant sur des chiffres. "Selon une étude réalisée en 2005, l’hébergement non-marchand c'est-à-dire chez les parents ou les amis représente 65 %, le 2ème mode d’hébergement est celui des hôtels avec 17 %, et le troisième mode est celui de la location des résidences".

Le secrétaire d’Etat propose de reporter la rentrée scolaire

Cette année, la saison touristique sera totalement charcutée, et va se concentrer sur le mois de juillet ; le dernier week-end de la haute saison est celui du 24-25 juillet, et puis ce sera une période creuse d’une quarantaine de jours, avec le Ramadan et l’Aïd, analyse-t-il.

"En août, il faut essayer d’offrir autre chose que la plage et créer un nouveau produit à même d’attirer le Tunisien, par exemple, une animation le soir", suggère-t-il. Slim Chaker a une deuxième idée qui reste à avaliser par le gouvernement, "c’est celle de reporter la rentrée scolaire du jeudi 15 au lundi 19 septembre. Ainsi on pourra gagner un week-end, où les Tunisiens peuvent faire une virée du côté des stations balnéaires".

"La troisième idée est d’étendre le tourisme intérieur sur toute l’année. Pour ce faire, il faut un certain nombre de pré-requis :

"Le premier pré-requis : sortir des plages et du balnéaire et étudier le marché. Etudier les besoins du consommateur, faire une segmentation, et apporter des réponses à chaque segment. Il y a le segment des séniors, un million de retraités qui ont beaucoup de temps libre pour les loisirs, il faut leur offrir un produit correspondant à leurs besoins. La famille moyenne tunisienne : un couple avec deux enfants représente un autre segment. Il s’agit de réfléchir à la manière de lui permettre de partir en week-end. Pour ce faire, le week-end doit commencer le vendredi à 17heures et non le samedi à 14 heures", recommande-t-il en ajoutant : "ce départ en week-end permet à la famille de se changer les idées et de faire découvrir les régions, les sites naturels, et le terroir aux enfants". "Comment un enfant peut-il parler de son pays, le sentir, et le défendre…s’il ne le connait pas ?", s’indigne-t-il.  "Il faut penser à créer des chèques vacances, à donner aux familles des outils d’achat pour les inciter à partir en vacances. Ces escapades permettent un épanouissement et un resserrement familial, ça permet à la femme de se reposer, au lieu de passer son week-end à faire le ménage et donc d’être plus  rentable au bureau, ça a un impact économique, culturel et social", explique-t-il, en se disant proche de la population et de ses préoccupations. "Je ne suis pas coupé du monde, je suis proche des gens, je discute avec eux, je connais leurs soucis. L’autre fois, je suis allé au Kef, j’ai rencontré un groupe de jeunes, après les présentations, ils m’ont proposé de prendre un café avec eux, j’ai laissé tomber le programme officiel et j’ai accepté leur proposition, et bien  ces  jeunes ont des frustrations, des ambitions et des visions.  Et c’est là le rôle d’un secrétaire d’Etat, c’est de faire la jonction entre ce que nous avons, et ce que veulent les citoyens".

La même offre pour les Tunisiens et les Algériens
Slim Chaker, secrétaire d'Etat au Tourisme. Quid de cette haute saison ? La baisse des fréquentations des touristes étrangers va-t-elle profiter aux Tunisiens ? "J’ai demandé à la fédération des hôteliers de proposer la même offre aux Tunisiens et aux Algériens". Mais, y-aura-t-il des tarifs préférentiels pour les Tunisiens. "Les hôtels sont libres de fixer les prix. C’est le jeu de la concurrence et celui de l’offre et de la demande qui déterminent les prix", répond-il.

Le secrétaire d’Etat conseille au Tunisien  d’avoir le réflexe d’acquérir son séjour auprès d’une agence de voyages, qui est une interface entre le client et l’hôtelier. C’est là où il trouve une offre complète et le conseil en plus. Il peut choisir celle qui correspond le plus à ses besoins, et paie généralement moins cher. Mais il y a des gens qui se font arnaquer par les agences de voyages. Slim Chaker le reconnait. "Ils peuvent déposer plainte auprès du ministère ou auprès de tous les commissariats du tourisme implantés dans les stations balnéaires".  

Une petite lueur dans la grisaille ambiante : "la plateforme Traveltodo cartonne", dit le secrétaire d’Etat, signe que les Tunisiens sont en train d’acheter leur séjour à l’avance. Ce n’est pas le cas des Européens, et les campagnes promotionnelles lancées en début de saison ne semblent pas produire leurs effets escomptés. Le secrétaire d’Etat n’en tire pas des conclusions hâtives : "nous n’avons pas fait l’évaluation, c’est le seul moyen de pouvoir tirer les leçons". Entretemps, les opérations-sauvetage continuent. Slim Chaker devait se rendre ce dimanche en Russie, et y séjourner trois jours à Moscou, Saint-Pétersbourg et Kazan…il rencontrera notamment les tours opérateurs (TO) et répondra à toutes leurs questions, y compris sur la sécurité. Son objectif sera de persuader les touristes russes, habitués au last minute, de mettre le cap sur nos contrées.

Au-delà de la haute saison, c’est aussi le flou artistique ; "l’arrière-saison n’est pas encore claire". Ces fluctuations conjoncturelles étant ce qu’elles sont,  le secrétaire d’Etat regarde plus loin. Son souhait est que le secteur touristique sorte du balnéaire et de la saisonnalité. Pour ce faire, il pense promouvoir le tourisme alternatif. "Je me suis rendu dans plusieurs régions de la Tunisie, dont le Kef, et j’ai pu découvrir des choses : qui des Tunisiens connait qu’au Kef, il y a la table de Jugurtha, qui connait que les beys husseinites, dont Hussein Ben Ali, est originaire du Kef ? s’interroge-t-il incrédule.

Le petit fils du militant et  martyr national Hédi Chaker ne désespère pas de pousser ses compatriotes à découvrir leur pays.
H.J.


 

Commentaires 

 
0 #14 LE TOURISME INTERIEUR
Ecrit par dadou     21-06-2011 10:39
Il faut pensé au tourisme interieur et permettre a la famille tunisienne de partir passer une semaine dans un hotel ou meme un club .
Pourquoi le touriste paye 600Dt pour passer une semaine en PC alors que pour un tunisien il lui faut 1500 voir plus avec le même service ,
je pense que chaque directeur d’hôtel doit se pose la question et essaye de trouver des solutions pour les tunisiens il gagnera beaucoup .
 
 
0 #13 Pour Kafouma
Ecrit par Pseudo     21-06-2011 08:33
Le tunisien moyen devrait se comporter proprement et tenir ses enfants, ce qui n'est pas souvent le cas lorsqu'il se trouve en collectivité, avant d'exiger propreté, cuisine saine et animation pour les enfants de la part d'un hôtel !
 
 
0 #12 week-end prolongé
Ecrit par kafouma     20-06-2011 17:21
l'idée du week-end à partir de vendredi à 17h est excellente , les couples peuvent programmer dans leur budget un week-end par mois. le tunisien moyen n'a pas besoin d'un hôtel grand lux, il veut la propreté, une cuisine saine et une animation pour les enfants.
 
 
0 #11 TOURISME LOCAL
Ecrit par Bon citoyen     20-06-2011 15:59
Je pense que le tourisme balnéaire(la
construction des hotels en particulier)a couté cher au contribuable (l'état a beaucoup investi dans ce secteur, Encouragements aux promoturs etc...);
Ceci étant dans un objectif de ramener les touristes de l'étranger afin de faire rentrer les devises pour faire façe au déficit de notre balance des paiements (Règlement des dettes envers l'etranger,paiement de nos importations
d'équipements et de matières de première nécessité etc ...).
Il est temps d'expliquer aux citoyens(ceux qui s'acharnent contre les hoteliers)les quatres vérités, le séjour dans un hotel est un produit comme tout autre,il a un cout de revient(l'hotelier ne peut pas vendre à perte dans un but de populariser le produit).
Soyons réaliste, si tu n'as pas les moyens,ne demander pas l'impossible et ne chercher pas midi à quatorze heures.
Sachez bien que je ne suis pas un patron d'hotel, seulement Je défend l'économie du pays et je préviligie l'intéret commun a l'interet personnel.
Si le Tunisien veut BIEN aider ce secteur et profiter des bons tarifs, il n'a qu'a réserver son hotel au de la de la saison touristique et faire d'une pierres deux coups.
A bon entendeur salut.
 
 
0 #10 RE: Tunisie/Tourisme intérieur : Slim Chaker propose de prolonger le week-end
Ecrit par el manchou     20-06-2011 13:10
le week-end le vendredi à 17h ? impossible parce qu'ennahdha impose l'arrêt du travail à 14h le vendredi pour la prière et les entreprises récupèrent donc cette 1/2 journée perdue, le samedi matin.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved