sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Samedi 30 Août 2014         

Tunisie/La Présidence rajeunit son équipe et réduit son propre budget

Imprimer Envoyer
Publié le Mercredi 14 Mars 2012 à 16:56
Adnen Manser a affiché, dès le début de la conférence de ce mercredi, son soulagement après le retour au calme entre le gouvernement et l'UGTT. Insistant sur le rôle important que jouent les investisseurs étrangers durant cette période, Manser a avoué qu'il est temps de faire une révolution au sein de l'administration tunisienne.

"La récente visite du président turc était fructueuse puisque de nouvelles conventions ont été signées entre les deux pays dans les secteurs du tourisme, du transport et de la culture. Les investisseurs sont là mais les formalités administratives sont trop longues. Il est temps que ce secteur connaisse une révolution. Ces formalités doivent être beaucoup plus courtes", a-t-il dit.

En ce qui concerne les relations extérieures, le porte parole de la présidence a fait savoir que "la Tunisie a de nouveau dénoncé les récents raids sur la bande de Gaza qui ont fait une vingtaine de morts". Il a noté que cette agression est survenue à un moment délicat marqué par l'avancement de la réconciliation entre Hamas et les autorités. Selon lui, le meilleur moyen pour faire face à cette agression est d'avancer dans le processus de réconciliation.

Quant au dossier libyen, Manser a annoncé la fin  de la mission du consul tunisien suite à sa participation à un congrès pour la scission de la Libye : « La Tunisie compte sur la Libye pour la construction de l’union arabe et elle est contre la scission. Notre consul a participé à cet évènement sans avoir consulté le gouvernement. Le ministère des affaires étrangères a donc décidé de mettre fin à sa mission ».
 
Le dossier de la Syrie a également été traité au cours de la conférence de presse. Selon Manser, il n’y a pas de contradiction entre la déclaration de Moncef Marzouki et celle de Hammadi Jebali : « La Tunisie ne voudrait pas accueillir Bachar Al Assad mais elle a seulement fait savoir que si ce dernier ne trouve refuge ailleurs et que le fait de l’accueillir mettrait fin à ce qui arrive au peuple syrien, nous serions prêts à le faire. Le président tunisien a appelé son homologue russe, Vladimir Poutine, afin de le féliciter après son élection et a profité de l’occasion pour demander à la Russie de jouer un rôle plus important dans le dossier syrien. Le président Marzouki a ensuite été invité par son homologue à une visite officielle en Russie ». Enfin, Manser a fait savoir que la participation de la Tunisie au prochain sommet arabe qui aura lieu en Iraq n’est toujours pas confirmée.

Présent dans la conférence, le chef du cabinet présidentiel, Imed Daimi, a présenté un tableau chiffré de la restructuration du service de la présidence. Un service fortement rajeuni selon les chiffres communiqués, mercredi matin : «Cela ne veut pas dire que nous avons exclu les personnes expérimentées. L’absence de transparence ouvre la porte aux rumeurs et c’est pour cela que nous avons choisi d’ouvrir les portes du palais. Le dispositif comptait des agents qui ont souffert pendant plusieurs années.  Aujourd’hui, nous faisons le maximum pour qu’ils travaillent dans la dignité et dans de meilleures conditions. Du sang neuf a, ainsi, été injecté pour constituer une équipe complète capable d’organiser les activités présidentielles. La moyenne d’âge est passée de 58 à 35 ans. La masse salariale a également été réduite de 37% par rapport à celle de 2010. Les 174 employés partis à la retraite n’ont pas été remplacés ».

A part la réduction du nombre d’employés, il a été décidé de remettre à l’état vingt voitures de luxes et les palais présidentiels de Hammamet, de Mornag, de Korbous et de Ain Draham. Le budget consacré au logement et aux soins du président de la république a été diminué de plus de 50%. Enfin, « Montazah Gammarth » sera restructuré afin de garantir les intérêts de l’état et des citoyens tunisiens.

Interrogé sur l’arrestation en France de Saida Agrebi, Adnen Manser a fait savoir que l’affaire concerne jusque là Interpol mais qu’il souhaitait que cette personne soit traduite devant un tribunal.

La rumeur qui a circulé à propos du prélèvement de quatre jours aux différents employés tunisiens s’est avérée fondée. Manser s’est expliqué : « Le prélèvement sera réparti sur plusieurs fois et il ne concerne pas les personnes qui ont un salaire inférieur à 500 dinars ».
Anis Ben Othman
 




 

Commentaires 

 
+5 #7 RE: Tunisie/La Présidence rajeunit son équipe et réduit son propre budget
Ecrit par Zingua     15-03-2012 12:44
Le budget est de 76 milliards soit 200 millions par jour. Autant d'argent pourquoi faire ?
 
 
+3 #6 kif el barah kif elyoum
Ecrit par TOUNSI     15-03-2012 11:28
langue de bois
 
 
+3 #5 Pas besoin de rajeunir
Ecrit par KHAMMOUS     14-03-2012 22:58
Pour le temps qu'il lui reste à la présidence provisoire ( 7mois ) il y a pas besoin de rajeunir Ceux qui sont là n'auront pas le temps de vieillir....A moins que l'on ignore les droits légitimes des citoyens à une transition démocratique en bonne et dûe forme ...Dans ce cas la révolution, qui n'est pas encore achevée, ne sera plus un fonds de commerce qu'on utilise pour sa campagne électorale....
 
 
+3 #4 Transparence
Ecrit par slim     14-03-2012 21:54
Où sont les chiffres et le tableau en question? où sont les chiffres des années précédentes, par rapport auxquels les réductions ont été calculées?
Lorsqu'on annonce des baisses de budget, on les justifie concrètement.
 
 
+4 #3 A mourire de rire
Ecrit par Zico     14-03-2012 19:50
Selon Manser, il n’y a pas de contradiction entre la déclaration de Moncef Marzouki et celle de Hammadi Jebali
A mourire de rire !!!
Selon la présidence Tunisienne, la Tunisie est prête à acceuillir Bashar si cela aiderai a arreter le bain de sang. Dans le même sens, Le gouvernement Jebali redonnerai Bashar aux syriens pour qu'il soit jugé.
Bref La présidence et le gouvernement sont d'accord pour accueillir Bashar afin de mieu l'expulser.
Vive la diplomatie Tunisienne !!
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved