sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 22 Octobre 2017         

Tunisie/Caïd Essebsi "accuse Ennahdha et le CPR d'assassinat politique"

Imprimer
Publié le Vendredi 19 Octobre 2012 à 14:14
Beji Caïd EssebsiBeji Caïd Essebsi accuse le mouvement Ennahdha et le Congrès pour la République d'avoir planifié l'assasinat de Lotfi Nakdh, président de l’union régionale des agriculteurs, et coordinateur du mouvement Nida Tounes à Tataouine, lors d’altercations survenues hier jeudi 18 octobre dans cette même ville, entre des militants des deux camps.

« Rien n’est plus grave que la mort, et l’assassinat. Ceci est le premier assassinat politique après la révolution, perpétré dans le cadre d’une campagne de violence organisée…les Trois partis de la Troika se sont réunis dans la ville de Tataouine auparavant, pour planifier ce meurtre, mais le parti Ettakatol s’est absenté lors de cette opération. Celle-ci a été préméditée par les comités de protection de la révolution, qui au départ, étaient composés d’individus honnêtes, devenus ensuite des groupes de criminels hors la loi, connus par tous, et surtout de la part du gouvernement », a dit Beji Caid Essebsi, lors d’une conférence de presse organisée ce matin à Tunis. Il a ajouté que le défunt, père de 6 enfants dont le plus jeune est âgé d’un an,  n’avait jamais appartenu à l’ex-RCD, et qu’il vivait à l’étranger.

Il a regretté que le porte-parole du ministère de l’Intérieur, le ministre de l’Intérieur lui-même  et le chef du « clan » qui a violenté le défunt, aient déclaré que la mort a eu lieu suite à un arrêt cardiaque. « Tous sont menteurs, c’est une opération de lynchage qui a eu lieu sous les yeux des autorités qui n’ont rien fait…il les a pourtant alertés par le passé, et leur a dit qu’il était menacé, et que s’il lui arrivait malheur ce serait de leur faute », a declaré le président de Nidaa Tounes.

Beji Caïd Essebsi a lu, à l’occasion, un document paru dans un journal tunisien, dans son édition d’aujourd’hui,  et signé par le comité de protection de la révolution à Tataouine. Dans ce communiqué, le comité met en garde « tous ceux qui travaillent avec les nouveaux de l’RCD, quelque soient leur appartenance, leur couleur et leur parti, et qui visent à ressusciter l’ancien RCD. Nous les considérons les ennemis de Dieu et du peuple », écrivent-ils.  

Par ailleurs, le leader de Nidaa Tounes a insisté sur le fait que la dépouille de Lotfi Nakdh portait plusieurs blessures, et que le défunt ne peut en aucun cas avoir été victime de mort naturelle.

Taieb Baccouche, Secrétaire Général de Nidaa Tounes a affirmé, pour sa part, que le cousin de la victime était présent lors des faits, et qu’il a assuré avoir vu la victime se faire frapper sur sa poitrine par ses agresseurs, à l’aide de blocs de parpaing. La famille du défunt a, par ailleurs, demandé qu’une deuxième autopsie soit effectuée à l’hôpital Charles Nicolle de Tunis.

Beji Caid Essebsi a renié vouloir avoir recours à la justice internationale, suite à ce qu’il qualifie de meurtre, et que son parti faisait confiance à la justice tunisienne : « Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités et si l’Etat se désiste de son rôle, là on aura affaire à la loi de la jungle ou chacun se défendra seul et à sa manière…Il faut que cela s’arrête avant que le vase ne déborde, car quand cela arrivera, les gens sauront alors faire la différence entre ce qui est important et ce qui est primordial».

Selon lui, la transition démocratique a beaucoup trébuché depuis le 23 octobre dernier, « et qu’une prise de conscience collective s’impose pour le bien du pays, car seul l’intérêt du pays compte », a-t-il dit.

Taieb Baccouche, a appelé à ce que que les ministères de l’Intérieur et de la Justice soient impartiaux et indépendants, « car le ministère de l’Intérieur peut arrêter quelqu’un puis demander à la justice de l’innocenter, et c’est ce qui se passe actuellement », a-t-il affirmé.

Aucun parti au pouvoir n’a contacté Nidaa Tounes au sujet de la mort de son militant, et caïd Essebsi de commenter : « s’ils avaient fait signe d’intérêt nous ne serions pas arrivé là,  mais leur but est de nous exclure.. ».

Tayeb Baccouche a ajouté que plusieurs tentatives de meurtre ont été commises sur des militants de l’opposition, à l’instar d’Al Massar, Al Joumhouri et Nidaa Tounes « et celle-ci a abouti », a-t-il dit.  D’ailleurs, la famille du défunt se réserve le droit de saisir les tribunaux internationaux.
Chiraz Kefi







 

Commentaires 

 
+7 #13 RCD degage
Ecrit par Tounssi 7orr     22-10-2012 13:30
RCD degage...50 ans min eddacatatouria wtaw mzeltou m7chmtouch raj3in bech tezidou te5liw libled ye 5awana
 
 
+3 #12 RE: Tunisie/Caïd Essebsi "accuse Ennahdha et le CPR d'assassinat politique"
Ecrit par 3allouche     21-10-2012 14:04
Bêêêee.........!!!
 
 
-2 #11 à baron
Ecrit par tounsi     20-10-2012 21:59
baron, le traitre c'est celui qui veut confisquer les libertés, qui essayent de placer ses responsables au dessus des différentes instances et qui essayent de museler les médias, banir les libertés et nous faire revenir à l'age de pierre et beaucoup, beaucoup plus de dépassements. Celui là est le vrai traitre. Vous êtes à court d'arguments donc svp arrêtez de nous sortir ce vieux disque de RCDiste etc, comme si tous les nahdhaouis étaient des anges...
 
 
0 #10 بجبوج هتر
Ecrit par msahsah     20-10-2012 18:47
بجبوج هتر
ودبُوات الشراب متاعُو فكر
ريقتو سائلة ومشيتو مائلة
طامع برجوع الكرسي،
ويمني في رُوحو ويقول عرسي
يتحالف مع بليس،
غير بركة يصبح عريس
شعر من تأليف – مصحصح –
 
 
+3 #9 bajbouj htir
Ecrit par msahsah     20-10-2012 17:45
bajbouj htir wi diboyet echrab mta3o fkir.
rigto saïla wi machto maïla.
ymani fi rouho bil korsi.
Wi yikol mist3d nithalef m3a blis, ghir barka witim 3irsi.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved