sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 22 Juillet 2018         

Tunisie/ Port de Radès : 900 millions de dinars de pertes par an pour mauvaise gestion

Imprimer
Publié le Mardi 26 Décembre 2017 à 16:55
Wided Bouchamaoui au congrès régional de Ben Arous.La présidente de l’Union tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), Wided Bouchamaoui, a appelé ce mardi 26 décembre à trouver des solutions au port de Radès qui fait coûter à la communauté nationale des pertes estimées à 900 millions de dinars/ an, du fait de la lenteur et des troubles survenus sans cesse en son sein.

Bouchamaoui a ajouté qu’une étude réalisée sur la rentabilité de ce port a montré que la mise en place d’un nouveau dispositif de gestion en son sein, et la gouvernance de ses activités permettent de dégager d’importants fonds à la trésorerie de l’Etat, appelant à trouver des solutions pour faciliter l’activité commerciale à l’intérieur de ce port par lequel transite 80 % des échanges commerciaux avec l’étranger.

Ouvrant le 7ème congrès de l’union régionale de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat de Ben Arous, sous l’intitulé "la pérennité de l’entreprise, et le respect de la valeur travail, garants de croissance économique", Bouchamaoui a déclaré que la région de Ben Arous est considérée comme étant parmi les plus importants pôles industriels du pays, où des centaines d’entreprises de différentes spécialités de pointe sont implantées.

La présidente de l’organisation patronale a par ailleurs ajouté que la Tunisie qui avait réussi en matière de transition politique, grâce à la maturité de son peuple et l’enthousiasme de ses jeunes, ne se prévaut pas de beaucoup de réalisations, au niveau économique, ce qui fait que l’effectif des chômeurs atteigne les 650 mille Tunisiens. La dignité pour laquelle le peuple tunisien s’est soulevée il y a sept ans ne sera possible, que par l’emploi et les conditions de vie décente, a-t-elle dit, appelant à œuvrer à surmonter l’état de désespoir que ressent la jeunesse.

Manque de main d'œuvre

Wided Bouchamaoui a encore souligné que le climat des investissements souffre aujourd’hui de fragilité de l’infrastructure, du manque de zones industrielles, de bureaucratie et de centralité de la décision, et qu’un important travail nous attend pour polariser les investisseurs. Comme elle a indiqué que nonobstant l’important nombre de chômeurs, certaines spécialités souffrent de manque de main d’œuvre du fait de la désaffection des jeunes. Il faut aujourd’hui compter sur l’initiative privée, créer un climat de concurrence loyale entre les acteurs économiques, et faire face à la contrebande, à la contrefaçon et au commerce parallèle, a-t-elle indiqué dans une allocution publiée sur la page officielle du patronat.  

Elle a encore souligné que l’UTICA ne défend que les entreprises qui respectent la loi, et qui accomplissent leur devoir fiscal et social.

Les problèmes de financement, les blocages administratifs, le climat social et la hausse de la pression fiscale ont été au centre du débat. Les congressistes ont, par ailleurs, appelé à instaurer la justice fiscale, et à faire face à la contrebande et aux étalages anarchiques.

Wided Bouchamaoui sillonne cette dernière période les différentes régions du pays dans le cadre du marathon des congrès régionaux de l’organisation patronale, qui outre l’élection de nouveaux bureaux exécutifs régionaux, sont consacrés à l’examen des difficultés économiques, du climat d’investissement et d’entreprenariat dans les régions et des préoccupations des entreprises, avec à la clef des propositions et recommandations pour préserver l’entreprise des vulnérabilités, et du risque de faillite, notamment dans certains secteurs en difficulté, et d’en renforcer sa capacité compétitive, sa rentabilité et son employabilité.
Gnet

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved