sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mardi 16 Octobre 2018         

Tunisie/ LF 2018 : Du logement à la voiture en passant par les emplettes, tout sera plus cher !

Imprimer
Publié le Jeudi 14 Décembre 2017 à 17:02
L’UTICA compte faire savoir demain, vendredi 15 décembre, à l'issue de la réunion de son bureau exécutif, sa position définitive sur la loi de finances 2018, approuvée samedi dernier, dans son intégralité, par 134 voix pour, 21 voix contre et 12 abstenions. D’emblée, sa présidente s’indigne que la Tunisie soit parmi les pays à la pression fiscale la plus élevée. Si on va continuer avec la hausse des impôts, il ne faut s’attendre des chefs d’entreprise ni investissements, ni création d’emploi, a-t-elle prévenu. Un message négatif, s'il en est, dans une conjoncture critique et  à l’orée d’une année difficile, où l’on espère un nouveau départ des investissements locaux, histoire d’encourager les capitaux étrangers à venir s’installer dans nos contrées, et d’hâter la reprise économique. 

Ce message tranche-t-il aussi avec les objectifs affichés par le gouvernement, qui présente la loi de finances 2018, comme étant un catalyseur pour l’investissement, l’emploi et la croissance.

Les ressources fiscales qu’il aura mobilisées permettront, selon la rhétorique officielle, de renflouer le budget de l’Etat, de remettre progressivement les finances publiques à l’équilibre et d’accélérer la cadence des réformes. Une position qui n’est pas du tout partagée, en ce sens que ce texte est perçu comme étant un instrument d’aggraver la crise que traverse certains secteurs, et d’éreinter encore plus le citoyen par des impôts indirects.

Les promoteurs immobiliers sont parmi ceux qui rouspètent de se voir imposer une TVA de 13 %, laquelle va contribuer à renchérir encore plus les prix du logement, qui connaissent déjà, selon leur chambre, une "augmentation démentielle".

Ils déplorent qu’avec cette nouvelle disposition, l’acquéreur sera doublement taxé en ayant à s’acquitter de la TVA et du droit d’enregistrement, appelant à exempter les logements déjà construits de cette taxe.

La loi de finances 2018 prévoit dans son article 43 l’augmentation de la TVA d’un point soit de 18 à 19 % ; de 12 à 13 %,  et de 6% à 7 % ; et dans son article 44 l’élargissement du champ d’application de la TVA pour toucher notamment les logements destinés exclusivement à l’habitation construits par les promoteurs immobiliers.

Ce n’est pas uniquement le logement qui coûtera plus cher en 2018, les voitures et les courses dans les super et hypermarchés le seront aussi, du fait de la nouvelle taxation imposée à ces secteurs d’activité.

Dans son article 29, la loi de finances 2018 prévoit un élargissement de l’impôt sur les sociétés de 35 %  aux grandes surfaces, aux concessionnaires automobiles et aux franchises, un impôt qui sera répercuté par ces derniers sur le citoyen, qui aura à débourser plus pour acquérir tel ou tel bien, la dépréciation du dinar n’arrange en rien les choses.

Les amateurs des produits turcs qui envahissent, à vue  d’œil, le marché auront à les payer plus chers, puisque les produits provenant du pays d’Erdogan seront taxés en 2018 à 90 % des droits de douane appliqués en régime commun.

L’impôt sur les dividendes passe de 5% à 10 %, en vertu de l’article 46 de la LF. Une mesure qui va pénaliser gros et petits porteurs, à l’heure où la bourse n’est pas au mieux de sa forme, et où ceux qui ont choisi d’y placer leur argent ces dernières années, notamment parmi les catégories sociales moyennes, ont essuyé des pertes conséquentes.

Les vacances aussi coûteront plus chers. Avec la taxe sur le séjour dans les hôtels prévue par l’article 49 :
Un dinar sur toute nuitée passée dans un hôtel 2*
Deux dinars sur toute nuitée passée dans un hôtel 3*
Trois dinars sur toute nuitée passée dans un hôtel 4* et 5*
Cette taxe ne doit pas dépasser le plafond calculé sur la base de 07 nuitées successives.

Dans son article 50, la loi de finances 2018 institue un timbre fiscal de 140 millimes pour chaque dinar, ou tranche de dinar sur les factures des services de téléphonie et d’Internet, et des financements inhérents à ces services. Les services destinés aux personnes physiques, qui ne sont pas à usage professionnel, en sont exempts.

L’article 52 institue une taxe temporaire au profit du budget de l’Etat appliquée aux banques, institutions financières et compagnies d’assurance, au titre des années 2018 et 2019, ne devant pas être inférieur à 5 mille dinars.

L’article 53 institue une contribution sociale de solidarité (CSS) au profit des caisses sociales, appliquée aux personnes physiques et morales.

Un fonds de garantie des crédits logement au profit des catégories sociales aux revenus irréguliers est créé en vertu de l’article 59, doté d’une enveloppe de 50 millions de dinars du budget de l’Etat.
Gnet  

 

Commentaires 

 
-1 #3 Rectif
Ecrit par Mk     15-12-2017 20:06
Bonsoir,
Merci de rectifier votre article:
Les produits turc seront taxes a 90% du taux des droits de douane en regime commun. Donc 90% des 30% apres la nouvelle majoration soit un taux effectif de 27% et non pas 90% comme indiquer sur l article

NDLR
Merci la précision a été apportée.
 
 
-1 #2 RE: Tunisie/ LF 2018 : Du logement à la voiture en passant par les emplettes, tout sera plus cher !
Ecrit par Moncef BOURAOUI     15-12-2017 19:27
Merci de corriger.À la 9ème ligne écran de cet article (du reste, assez bien écrit), merci de corriger cet atroce si l'on est par S'IL EN EST.

NDLR
Merci, c'est corrigé, avec toutes nos excuses pour cette malencontreuse erreur.
 
 
-3 #1 VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Ecrit par Léon     14-12-2017 22:47
Léon,
Min Joundi Tounis Al Awfiya.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved