sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Lundi 29 Mai 2017         

Tunisie/ Immigration : La société civile accuse les autorités de négligence

Imprimer Envoyer
Publié le Lundi 19 Août 2013 à 15:20
L’UGTT, la LTDH et les associations démocratiques de l’immigration protestent contre la tenue du forum  des Tunisiens à l’étranger organisé par les autorités à Hammamet du 19 au 21 août courant. Lors d’une conférence de presse tenue ce matin à Tunis, le  collectif des associations d’immigration, le syndicat des travailleurs, ainsi que la ligue Tunisienne des Droits de l’Homme ont vivement contesté la politique des autorités quant à la question de l'immigration, et leur non concertation avec la société civile dans les affaires en rapport avec les migrants.

Lakhdhar Ladham de l’Association des Tunisiens en France a souligné que depuis 2011, l’association demandait aux autorités tunisiennes la mise en place d’un Conseil supérieur à l’émigration « une requête que nous formulions depuis 1988 mais que nous ne pouvions réaliser sous l’ancien régime…Nous avons aussi présenté d’autres propositions, mais ce gouvernement n’a jamais pris en considération ces idées…A part le droit à apporter des véhicules encore plus vieux , ce qui est problématique pour l’écologie, et le droit à des bagages d’une valeur plus élevée lors des retours temporaires ou définitifs, rien de sérieux n’a été entrepris par le secrétaire d’Etat à l’immigration », a-t-il dit.

Kacem Afaya de l’UGTT a pour sa part précisé qu’il n’était pas approprié que l’Etat organise pareil forum, en pleine crise politique : « Je réitère que ce gouvernement a échoué et à plusieurs occasions, et la tenue de ce forum à Hammamet est une provocation, puisqu’il se tient sans faire participer toutes les composantes de la société civile. Nous avons reçu le fax de l’invitation le 15 août, pour un forum qui se tient le 19 août. Tandis que, malgré tout ce que nous reprochions au gouvernement, nous avons fait participer les autorités au colloque sur l’émigration que nous avons organisé le 10 et 11 mai, et le secrétaire d’Etat à l’émigration a eu une intervention officielle, ainsi que d’autres membres de son secrétariat d’Etat qui ont intervenu au sujet de la politique de l’Etat sur l’émigration », a-t-il indiqué.

Le rôle joué par les associations des Tunisiens à l’Etranger dans la lutte contre le régime de Ben Ali,  est selon Messaoud Ben Romdhane de la LTDH, une des raisons pour laquelle la ligue se tient à leurs côtés et dénonce le manque d’implication des autorités dans l’amélioration du quotidien des émigrés. La LTDH déplore également le traitement réservé aux immigrés africains en Tunisie demandant le droit à l’asile.
 
Cette conférence de presse a eu lieu lendemain d’un  énième avortement d’une opération d’émigration clandestine survenue dans les eaux Internationales entre la Tunisie et l’Europe.  Dans la nuit du 17 au 18 aout 2013, deux embarcations transportant des boat-people ont été secourues par la marine nationale Tunisienne. L’une transportant 240 personnes  aux environs de Kerkennah, et l’autre au large de Ben Guerdane avec 46 personnes à bord.  Le Forum tunisien pour les Droits économiques et Sociaux appelle à ce que les rescapés ne soient pas traduits en justice, en Tunisie, pour n’avoir pas violé la loi de 2004 sur l’entée et le séjour irrégulier en Tunisie.  En effet parmi les 240 personnes secourues au large de Kerkennah 193 sont de différentes nationales arabes et africaines.  Toutes ces personnes sont actuellement dans des centres de rétention.

Nicanor Haon, porte- parole du FTDES a déclaré ce matin que tant que ces personnes ne sont pas libres de leurs mouvements, le forum demande à ce que la presse et la société civile puisse accéder aux lieux où elles sont enfermées, et à ce que les le gouvernement tunisien délivre des cartes de séjour à ces personnes à titre humanitaire afin de garantir les droits de ces personnes dans l’attente de leur réinstallation dans un pays sûr.  Le FTDS appelle également à ce que ces personnes soient laissées libres d’autant qu’elles ont fourni leurs empruntes et leurs données à la garde nationale.

Des députés dissidents de l’opposition, dont Nadia Chaabane, soutiennent également ce boycott du forum des Tunisiens à l’Etranger.
Chiraz Kefi

 

Commentaires 

 
+1 #1 comme sous BenAli!!
Ecrit par Royaliste     20-08-2013 10:27
rien n'a changé, nahdha a récupéré le systéme RCD pour le meme but : accaparer le pouvoir et distribuer les richesses aux proches

PS: seuls les naifs ont cru que nahdha voulait démocratiser le pays
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved