sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Lundi 23 Janvier 2017         

Tunisie : Mouakher dévoile sa politique pour stopper la dégradation de l’environnement

Imprimer Envoyer
Publié le Mercredi 23 Novembre 2016 à 16:10
Les chiffres sont effarants. Quelque 5 millions m3 de déchets de chantiers et de démolition souillent le pays, dont 3 millions 500 mille m3 jonchent différents endroits du Grand-Tunis. Signe d’une dégradation sans précédent de la situation environnementale au cours de ces dernières années, que les gouvernements qui se sont succédé depuis la révolution n’ont pas réussi à stopper.

Lors d’un point de presse organisé ce mercredi 23 novembre au palais du gouvernement de la Kasbah, consacré aux mesures annoncées par le conseil ministériel restreint (CMR) tenu avant-hier lundi à ce sujet, le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakher, convient que les chiffres établis par les études sur l’accumulation des déchets du bâtiment dépassent largement les prévisions.

S’agissant des déchets domestiques, la moyenne journalière générée en milieu municipal avoisine les 10 mille 600 tonnes/ jour, les communes en enlèvent 85 % , soit 9 mille tonnes par jour, ce qui signifie que 1 600 tonnes/ jour ne sont pas ramassées.  En dix jours, 16 mille tonnes de déchets s’accumulent sur la voie publique, déplore le ministre. Le taux de ramassage des déchets par les municipalités est variable, et atteint au meilleur des cas 90 %, a-t-il dit, reconnaissant l’échec des pouvoirs publics à améliorer la situation environnementale. Des campagnes ont été menées, à raison de 5 à 6 milliards, mais dont les résultats ont été limités.

Cette situation déplorable tient, selon ses dires, à plusieurs facteurs dont le manque d’encadrement des municipalités, la carence en termes d’équipements et la difficulté de gestion des déchets du fait du manque des centres de transformation. De 2010 à 2016 aucun centre de transformation n‘a été créé, contre 49 centres de transformation ayant vu le jour de 2005 à 2010.

Riadh Mouakher

Solutions ?

Le ministre a annoncé un programme pour aider les municipalités, en attendant que les élections municipales aient lieu, et que des conseils municipaux élus soient installés. L’agence municipale des services environnementaux aura à intervenir pour couvrir le déficit des municipalités dans les gouvernorats du Grand-Tunis en matière de collecte, de transfert des ordures ménagères et de balayage, via le programme national de propreté du milieu, moyennant une enveloppe d’un million de dinars.

Il a encore indiqué que son département s’achemine vers la collecte des déchets des chantiers moyennant une contrepartie financière, signalant que l’enlèvement de ce type de déchets coûte, à l’heure qu’il est, 7 dinars par m3. La nouvelle politique repose sur le recyclage des déchets du bâtiment afin qu’ils soient réutilisés. Le ministre a évoqué, à ce titre, un accord avec le  ministère de l’Equipement et la direction des ponts et chaussées afin d’utiliser ces déchets recyclés dans les projets d’infrastructure.

Par ailleurs, des concessions cadre s’étalant sur trois ans seront conclues avec les entreprises privés en vue de couvrir le déficit des municipalités dans le domaine de l’enlèvement des ordures, du balayage, d’entretien des espaces verts, etc.

Les nouvelles mesures consistent également à inciter les ministères et entreprises publiques, à se faire aider par les petites et moyennes entreprises (PME), pour la propreté de leur environnement et l’entretien des espaces verts, et ce dans le cadre du programme national d’incitation des diplômés du supérieur au chômage.

Une unité de gestion par objectifs du programme national de propreté du milieu et de l’esthétique de l’environnement sera créée au sein du ministère des affaires locales et de l’environnement, chargée de la propreté et de l’esthétique urbaine.

Des centres de transformation seront réalisés dans le Grand-Tunis, et entreront en vigueur au cours de 2017. Une nouvelle méthode de gestion des déchets reposant sur la valorisation sera adoptée à travers des contrats concessions dont la durée dépasse les dix ans.
Gnet

 

Commentaires 

 
+1 #1 /La bonne route.
Ecrit par Tunisien     24-11-2016 11:38
Merci bien Mr Le Ministre.
Vous êtes bien sur la bonne route; normalement c'est le premier pas a faire après la révolution. La propreté est primordiale et avec la propreté et l'organisation qu'on fait notre bon avenir.(ça fait changer les esprits)
Aujourd’hui on prend le travail pour avoir l'environnement propre. c'est indispensable de la maintenir donc il faut sortir et appliquer les formules pour la maintenir.

CHOKRAN Mr Le Ministre.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved