sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Jeudi 21 Septembre 2017         

Tunisie : Marzouki glorifie l’armée et fustige les attaques la visant

Imprimer Envoyer
Publié le Lundi 24 Juin 2013 à 17:49
Les trois présidents ce lundi lors du 57ème anniversaire de la création de l’armée nationale…Les trois présidents, Moncef Marzouki, Mustapha Ben Jaâfar et Ali Lâaridh, ont présidé ce lundi 24 juin au Palais de Carthage, le 57ème anniversaire de la création de l’armée nationale, en présence des membres du gouvernement, du chef de l’état-major interarmées et des présidents et secrétaires généraux des partis politiques.

Le chef de l’Etat, Moncef Marzouki, a prononcé en cette occasion un discours, où il a rendu un hommage appuyé au rôle joué par l’armée nationale depuis l’avènement de l’Etat. "L’armée nationale est celle qui a protégé l’Etat dès sa naissance depuis les batailles de Remeda à celles de Bizerte ; participé à la construction depuis le début de notre bataille contre le sous-développement, directement après l’indépendance ; protégé la révolution depuis son déclenchement, protégé le dos de la révolution libyenne, contribué  à fournir des services à des centaines de milliers de réfugiés, et à en garantir un meilleur accueil et prise en charge au Camp al-Choucha", a-t-il souligné.

"L’armée nationale est celle qui a assuré cette année le transfert des aides humanitaires aux frères palestiniens de Gaza, aux réfugiés syriens résidant dans des camps sur les territoires turcs et jordaniens, et aussi aux victimes des inondations au Niger.

L’armée nationale est celle qui a veillé sur le bon déroulement des différentes épreuves et concours nationaux, a sécurisé les récoltes, a lutté contre les incendies de forêts, a secouru les victimes des inondations et de la neige ayant envahi les régions du Nord-Ouest, a sauvé ceux qui ont choisi l’immigration clandestine, et a participé aux côtés des organismes nationaux aux opérations de lutte contre la contrebande et la protection des agents du contrôle économique dans les marchés municipaux, hebdomadaires de la capitale et à l’intérieur de la république", a-t-il énuméré.

"L’armée nationale a protégé et protège encore la transition démocratique, lorsqu’elle a préservé la sécurité intérieure et extérieure du pays, lorsqu’elle a mis à disposition les moyens pour faciliter l’opération électorale, lorsqu’elle s’est attachée à la légitimité, et lorsqu’elle a réagi avec révulsion au cri de certains irresponsables qui lui ont demandé de se renverser contre la Légitimité, alors qu’elle en est l’une des premières protectrices", a-t-il asséné.

"L’armée nationale est celle qui combat aujourd’hui les groupes terroristes, qui prétendent le changement du mode de vie des Tunisiens par la contrainte et la violence, et ne s’embarrassent pas à brandir les armes contre un peuple musulman, un régime légitime, une armée populaire, une sécurité républicaine et un gouvernement national", a-t-il fait valoir.

Il y a 57 ans que l’institution militaire est attachée à ses principes et doctrine, et  à son impartialité, loin des conflits politiques, a-t-il dit en substance, saluant le don de soi de l’armée. "Il n’y a pas une institution qui a aussi donné l’exemple tout au long de son existence, que l’armée nationale. Elle a donné l’exemple en matière de don de soi, de sacrifice, d’utilisation optimale de moyens, de travail persévérant sans qu’elle ne demande rien en retour, sans pavoiser et en gardant le silence". "Combien ce silence parait majestueux, lorsqu’on le compare au cri de ceux dont le slogan est les droits sont les miens, quant aux devoirs, ils sont les vôtres", s'est-il émervéillé.

"Dans un pays démocratique, il n’y a pas une institution qui soit au dessus de l’évaluation et de la critique. Il n’existe pas une statue à qui l’on ne demande pas des comptes", a-t-il souligné, faisant remarquer qu’"il existe une différence entre l’évaluation objective et apaisée visant à améliorer la prestation, et la critique tendancieuse, destructrice, visant à affecter le moral de l’institution et la dignité des personnes".

Marzouki a exprimé sa solidarité avec l’institution militaire, et a condamné les attaques personnelles contre ses cadres et dirigeants, en qui il a dit renouveler sa confiance continue pour la poursuite de la grande mission impartie à l’armée.

"Nous sommes conscients de la lourdeur de la tâche dont vous vous êtes acquittés, et que vous êtes aujourd’hui la tête de pont, aux côtés des forces de la sécurité intérieure, pour faire barrage aux groupes terroristes armés, et aux différentes formes d’atteinte à l’invulnérabilité du territoire national".

"Nous sommes conscients des devoirs de l’Etat et de la société à votre égard, même si votre foncière fierté, votre noble silence et votre habitude au sacrifice vous empêchent de les revendiquer", a-t-il souligné.  L’Etat doit améliorer vos conditions de travail, vous doter des munitions nécessaires pour que vous vous acquittiez des missions dangereuses et difficiles qui vous incombent, a-t-il reconnu. "Il faut renforcer les capacités opérationnelles dans l’ensemble des spécialités militaires et améliorer les conditions sociales de l’armée, car la pauvreté dont souffrent certaines catégories de soldats, de sous-officiers et même d’officiers est inacceptable".

Le Président de la République a appelé "à préserver la réputation de l’armée et de ses dirigeants contre ceux qui tentent de semer le trouble et la suspicion, ou qui l’appellent à sortir de la légitimité". Il a appelé "à mettre un terme à la tragédie des officiers et soldats qui ont été victimes de répression et de licenciement sous l’ancien régime, afin que ce dossier soit clos et que la blessure soit cicatrisée".
Gnet


 

Commentaires 

 
+2 #3 RE: Tunisie : Marzouki glorifie l’armée et fustige les attaques la visant
Ecrit par Montygolikely     26-06-2013 16:48
Puisqu'il passe tellement la pommade sur l'armée, pourquoi:
1)Ne dote-t-il pas cette institution des moyens dont elle manque cruellement, 2)A viré ou vire tout les cadres militaires compétents,
3)N'a-t-il pas retenu le Général Ammar en lui faisant changer d'avis sur sa démission...
 
 
0 #2 RE: Tunisie : Marzouki glorifie l’armée et fustige les attaques la visant
Ecrit par Tunisien     25-06-2013 08:25
Mr. Marzouki n'a pas le droit de parler au nom de tous les Tunisiens. Personnellement, il ne me représente pas. Même chose pour les deux autres.
 
 
-5 #1 RE: Tunisie : Marzouki glorifie l’armée et fustige les attaques la visant
Ecrit par Gaddour     24-06-2013 19:27
Quel armé ?
Depuis quand la Tunisie peut elle se vanter d'avoir une armée ?
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved