sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mercredi 22 Novembre 2017         

Tunisie : Le gouvernement remanié saura-t-il contredire le FMI ?

Imprimer
Publié le Lundi 28 Août 2017 à 14:12
Le FMI fait les pronostics les plus sombres sur la Tunisie. Economistes et autres experts poussent des cris d’Orfraie : l’économie va à vau-l’eau et rien n’est fait pour arrêter cette chronique d’une débâcle annoncée. disent-ils en chœur, pressant les autorités à prendre des mesures immédiates et à mener des réformes urgentes pour que le pays puisse entrevoir le bout de tunnel.

Les mises en garde des milieux économico-financiers, cela fait bien longtemps qu’on les entend et que médias et réseaux sociaux se font l’écho. De jour en jour, elles empruntent un ton encore plus grave et alarmant, face à des indicateurs économique (endettement, masse salariale…) qui donnent le tournis, tellement ils sont élevés ; à des exportations encore largement dépassées par les importations ;  à un dinar en perpétuelle dépréciation face à l’euro et au dollar, à un gap grandissant entre dépenses et recettes de l’Etat, et à une disette des ressources au point que l’on ait du mal à imaginer ne serait-ce que les contours du projet du budget de 2018, à quelques mois de l’avènement de la nouvelle année.

La conjoncture étant ce qu’elle est, le pays est, en cette période creuse, dans l’expectative. Le milieu politico-médiatique s’impatiente de voir la nature et l’ampleur du remaniement ministériel attendu, tout autant que les noms, et les profils qui rejoindront l’équipe de Youssef Chahed.

L’opinion publique, elle, garde une oreille distraite sur ce qui se dit à ce sujet, tiraillée qu’elle est entre les dépenses de l’Aïd et celles de la rentrée, et blasée de la politique, et de ses déboires.

Quoiqu’il en soit, le gouvernement remanié, dont l’annonce devra intervenir juste après l’Aïd, est appelé à prendre les problèmes à bras le corps, et à sauver ce qui peut l’être encore. Il doit démentir tous les pronostics sombres, projetés sur le pays, et s’atteler à obtenir des résultats immédiats dans différents domaines. Il sera amené à rétablir, un tant soit peu, la confiance sur le plan intérieur et extérieur notamment auprès des bailleurs de fonds, des agences de notation, et de nos différents partenaires qui suivent la situation tunisienne de près, et dont les décisions et autres jugements sont déterminants pour notre devenir. 

Le nouveau gouvernement qui intervient une année après l’accession de Youssef Chahed à la primature serait-il aussi tenu de donner du tort au FMI qui affirme dans son dernier rapport que la Tunisie est sous-gouvernée et sur-administrée, qui est plutôt pessimiste sur l’évolution de la situation et sur la capacité des autorités à tenir leurs engagements, et à mettre l’économie sur la voie du redressement. Le gouvernement attendu saurait-t-il être en mesure de faire changer l’institution de Washington d’avis ? Ce sera une tâche ardue dont l’efficience se mesurera en termes d’actions concrètes et de résultats tangibles quant à la maîtrise des indicateurs économiques, la compression, voire la rationalisation des dépenses de l’Etat, l’accroissement de ses ressources, la baisse du taux de la dette, et son allocation à l’investissement plutôt qu’à la consommation, la baisse de la masse salariale qui plombe le budget de l’Etat, la réforme des entreprises publiques, et des caisses sociales dont le déficit est logé dans les abysses, etc.

Des chantiers et non des moindres qui nécessitent compétence, action, et volontarisme. Les responsables appelés à être aux commandes à la rentrée de septembre ne pourront convaincre, sans rompre avec l’immobilisme et les tergiversations, sans agir sur le terrain, et sans être capables de déjouer tout type de traquenards, dans ce climat délétère où nombreux sont ceux qui ne veulent pas que le pays s’en sorte, et poursuive, sans grandes casses, son petit bonhomme de chemin.

Gnet

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved