sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 22 Octobre 2017         

Tunisie : Deux jours pour dessiner les contours de la Transition économique !

Imprimer
Publié le Lundi 28 Novembre 2016 à 16:23
Les délégations étrangères commencent à converger vers Tunis pour participer à la conférence internationale sur l’investissement Tunisia 2020. Les responsables gouvernementaux côtoieront les chefs des banques internationales et autres institutions financières au milieu d’une présence que l’on annonce massive des groupes économiques internationaux et du secteur privé local et étranger.

Les mardi et mercredi 29 et 30 novembre 2016, Tunis va vivre au rythme d’un rendez-vous imposant, de portée planétaire, présenté comme étant une étape clef pour amorcer le redressement de l’économie nationale et sortir le pays de l’ornière. Tunisia 2020 n’est pas une conférence de donateurs, mais une rencontre d’investissement dans un esprit gagnant/ gagnant.

Le pays cherche à remobiliser les capitaux étrangers qui l’ont boudé pendant cinq ans, et à se vendre comme une destination d’investissement compétitive dans la région sud-méditerranéenne. Il cherche, par ailleurs, à trouver des financements à des projets, nouveaux et anciens, soit au total 145 projets entre publics, privés et PPP (partenariat public/privé) pour 68 milliards de dinars, à donner de la substance à son plan quinquennal de développement et à amorcer une nouvelle dynamique économique génératrice de croissance et créatrice d’emplois.

Prévu de longue date et dont la préparation a été entamée par l’ancien gouvernement d’Habib Essid, ce forum de l’économie, de la finance et des affaires est perçu par le gouvernement d’union nationale, comme une voie de salut pour sortir l’économie du marasme, et dessiner les contours d’une véritable transition économique, sans cesse reportée, ces dernières années, supplantée qu’elle était par la transition politique, avec ses contraintes et ses complexités.

Quid des résultats attendus de Tunisia 2020 ? Seront-ils à la mesure de la grande Com qui en a accompagné la préparation, et des promesses formulées ici et là ? Désormais, des informations officielles qui restent à détailler, évoquent la signature de conventions de financement, et l’arrivée ou le retour dans nos murs d’entreprises étrangères américaines, françaises, etc.

Ces décisions ne seront pas prises tout naturellement en deux jours, elles auraient été préparées, étudiées et fignolées entre le gouvernement tunisien et les parties concernées, et la conférence qui s’ouvre demain, servira juste à en faire l’annonce. La majeure partie de la conférence est préparée, et planifiée ; l’autre volet dépendra des entretiens que les autorités et  autres acteurs locaux auront à mener pour convaincre bailleurs de fonds et investisseurs potentiels à inscrire la Tunisie à leur agenda. 

Il est d’usage que pareilles rencontres internationales entraînent emballement et empressement des pays étrangers à y être aux premières loges. Car, elles représentent avant tout un lieu de rencontres, et de contacts, que chaque délégation officielle et chaque acteur politique et économique tentera d’exploiter à bon escient. C’est une manière de laisser se déployer une diplomatie à grande échelle, sur un échiquier international régi par la logique des intérêts.

Pareilles conférences offrent-elles aussi une tribune pour permettre aux plus belles paroles de se déverser. Quant aux projets proprement dits, ils resteront suspendus à des facteurs exogènes, et endogènes et aux impondérables d’une conjoncture nationale, régionale et internationale erratique.

Tant mieux si cette conférence donne de l’espérance, et place le pays au centre des médias internationaux, mais, il ne faut pas se leurrer, ce n’est pas Tunisia 2020 qui sortira l’économie de la crise ; l’accessoire ne peut se substituer au  principal. La transition économique, pas moins que celle politique, ne pourra être menée que selon une approche tuniso-tunisienne, grâce aux sacrifices et aux efforts de la collectivité nationale. 
H.J.



 

Commentaires 

 
+1 #2 RE: Tunisie : Deux jours pour dessiner les contours de la Transition économique !
Ecrit par Montygolikely     28-11-2016 19:32
Je ne retient que votre conclusion :
"La transition économique, pas moins que celle politique, ne pourra être menée que selon une approche tuniso-tunisienne, grâce aux sacrifices et aux efforts de la collectivité nationale" tout en y ajoutant une bonne dose d'honnêteté.
 
 
+1 #1 Pffff!
Ecrit par Nick Blashkhov     28-11-2016 19:30
Ils n'ont toujours pas compris que c'est foutu ces tunes!
Leur seule solution c'est les russes, et les chinois et tout particulièrement chou and Lai qui vous apprendra à faire toutes les recettes de chou à l'ail avec des tomates sèches.
Tunisiens, c'est foutu! Vous avez fait le bon choix: Celui de virer Ben Ali et de manger des concombres. Maintenant vous êtes libres. De votre plein gré vous avez choisi la misère. Bravo pour ce choix si judicieux qui vous permettra d'éradiquer la pauvreté en tuant tous les pauvres....de faim.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved