sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mardi 19 Septembre 2017         

Tunisie : Des partis politiques à la pelle, avec le débat de fond en moins !

Imprimer Envoyer
Publié le Mercredi 23 Août 2017 à 14:11
La Tunisie compte 207 partis, dont nombreux sont dans la même mouvance. Des partis politiques en veux-tu, en voila. L’explosion du paysage partisan intervenue il y a plus de sept ans, avec le passage du pays du monopartisme au multipartisme, est loin d’être contenue. La Tunisie compte jusqu’à ce jour 207 formations de toute obédience politique et idéologique. Nombreuses sont dans la même mouvance économique, sociale et sociétale ; ont quasiment les mêmes positions, les mêmes visions et les mêmes objectifs, tiennent le même discours…pour avoir émané de la même racine, à l’image de tous ces partis qui ont apparu suite à une série de sécessions, et d’autres qui sont dans leur sillage à droite, au centre, comme à gauche.

On s’attendait à ce que le paysage politique se stabilise au fil des ans, et qu’il en finisse avec l’effritement et la pléthore, il n’en est rien, les choses sont en l’état, après un septennat de la révolution tout aussi instable sur les plans politique, économique, social et sécuritaire. Un phénomène qui prouve, si besoin est, que la transition politique à encore de beaux jours devant elle. 

L’approche d'une échéance électorale, en l’occurrence, les municipales, peut aussi favoriser l’avènement de nouvelles entités politiques, qui pour bénéficier des financements de l’Etat, qui par déception de la prestation des partis existants, qui par patriotisme, et par volonté de contribuer à la gestion de la chose publique.

Cette offre politique, bien qu’abondante, est loin de donner lieu à un débat de fond sur les questions cruciales posées dans le pays, sur les solutions préconisées aux différents problèmes, sur les réformes à entreprendre, ou de provoquer une accélération du processus de redressement du pays.

Le débat reste éminemment idéologique et politicien ; l’alliance Ennahdha/ Nidaa, et le danger qu’elle constituerait pour le pays, restent dans le point de mire de toute la communauté partisane, dont le contre-projet peine à prendre corps, et se résume, souvent, à des slogans ressassés à l’envi, que tous les acteurs de la scène se disputent, comme ceux de l’héritage réformateur, du progrès, de la modernité... Aussi, l'ensemble de ces partis font le même diagnostic de la situation, tout en étant dans l'imprécision et l'approximation quant à la manière de faire sortir le pays de l'ornière.  

Cet enchevêtrement rend le paysage politique invisible, et déconcerte l’opinion publique qui ne sait pas à quel saint se vouer. La rhétorique partisane, où chacun se présente comme le messie et le détenteur de la pierre philosophale, a du mal à passer dans une opinion publique, désabusée, et qui ne cesse de jeter le discrédit sur une classe politique, dont le seul souci serait, à ses yeux, la conquête du pouvoir, et l’accession aux fauteuils, sans avoir le projet et la politique de ses ambitions.

Comment réfréner l’inflation des partis, mettre un terme à cet éclatement partisan qui menace la vie politique, accentue la crise de confiance envers les acteurs politiques, et est à l’origine de la dispersion des voix à toute échéance électorale, source d’instabilité. Il ne sera pas, peut-être, de trop de réviser la législation vers plus de durcissement, étant entendu que démocratie et pluralisme ne peuvent prospérer dans une telle foire d’empoigne.
Gnet

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved