sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mardi 11 Décembre 2018         

Tunisie : Brocardé, Chahed n’aura pas le temps de s’étaler sur son séjour chinois !

Imprimer
Publié le Mercredi 05 Septembre 2018 à 16:14
Youssef Chahed en Chine. Youssef Chahed est allé conclure des affaires en Chine. Lors de son séjour dans l’empire du milieu à l’occasion de sa participation au forum de coopération sino-africain, tenu en ce début septembre en présence de nombreux dirigeants du continent, le chef du gouvernement a rencontré les principaux fonds d’investissements et les groupes chinois, comme il s’est entretenu avec Xi Jinping, le puissant président chinois, où il a été question de partenariat économique, d’intensification des flux touristiques chinois en Tunisie, ainsi que de l’ouverture de nouveaux marchés chinois, pour les exportations tunisiennes.

Des accords ont-ils aussi été conclus entre les deux pays, pour promouvoir les grands projets, notamment dans le sud tunisien. Ainsi les études techniques et de faisabilité économique pour l’instauration d’une zone industrielle à Zarzis seront entamées, en vertu d’un mémorandum d’entente signé à Pékin. Un pont reliant la zone industrielle à Djerba Ajim sera construit, et la voie ferrée fera l’objet d’une extension sur une longueur de 140 Km, entre Gabès et Médenine vers le port de Zarzis.

Cette visite était-elle aussi l’occasion pour réitérer l’engagement de la Tunisie en faveur de l’initiative commerciale, promue par la Chine, "une ceinture, une route". Notre pays a adhéré le 11 juillet dernier à ce vaste programme planétaire, qui vise à relier la Chine au Proche-Orient, à l’Afrique et à l’Europe, par terre, mer et par les airs. Le but étant de fluidifier la circulation du made in China, et de promouvoir les investissements chinois à l'international. 

La Tunisie ne présente pas un grand enjeu pour la Chine, par sa taille et son économie, mais par son positionnement géographique, et sa proximité de l’Europe et de l’Afrique, qui en font une plateforme, pour l’accès à d’autres marchés.

Principale puissance économique, la Chine s’achemine rapidement et sûrement vers l’honorable place de première économie mondiale, avec un PIB qui est amené à dépasser dans les prochaines années, celui des Etats-Unis.

La Tunisie a tout à gagner à se rapprocher de l’Empire du milieu, chose qui lui permettra de réduire sa dépendance quasi-vitale en termes économique et commercial de l’Europe qui accapare 80 % de ses échanges. A fortiori que le vieux continent est en crise, et que son économie stagne,  sa croissance est en berne, et ses efforts sont focalisés sur ses problèmes internes qui ne cessent de se complexifier.

Une liaison aérienne dont l’éventualité a été examinée ce mercredi 05 septembre entre Chahed et XI Jingping, contribuera à booster la circulation des personnes et des marchandises entre deux destinations, certes géographiquement lointaines, mais que les moyens de communication modernes rendent proches, à une époque où le monde est réduit à un village planétaire.

Chahed qui semble satisfait de la moisson de sa visite chinoise, ne devra pas avoir le temps de s’étaler dessus, urgemment attendu qu’il est à donner des explications sur les dernières révocations au sein du ministère de l’Energie, et la suppression de celui-ci, un sujet qui nourrit la polémique depuis vendredi dernier. Il devra faire face à une hostilité grandissante envers sa personne et son gouvernement, où la majeure partie de la scène politique réclame son départ coûte que coûte.

Comme il aura à affronter la puissante organisation syndicale qui brandit la menace de grève générale dans le secteur public, en signe de protestation contre le trébuchement des négociations sur les majorations salariales. Cette grève si elle venait à avoir lieu, occasionnera un important manque à gagner et paralysera tout le pays, avec, notamment la suspension des services publics.   

On a beau vanter les atouts de la Tunisie en tant que destination d’investissements par excellence, tant que l’économie tunisienne est ainsi prise en otage, on ne saura entrevoir le bout du tunnel. 

Gnet

 

Commentaires 

 
0 #1 RE: Tunisie : Brocardé, Chahed n’aura pas le temps de s’étaler sur son séjour chinois !
Ecrit par Agatacriztiz     05-09-2018 19:01
Il n'a que ramener l'armée rouge avec lui ! Et tout le monde se calmera.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved