sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 22 Septembre 2017         

Tunisia Holding bute sur la lenteur administrative mais recrute

Imprimer Envoyer
Publié le Vendredi 02 Août 2013 à 14:58
Vue de la conférence de presse.Nejib Darouiche, PDG de «Tunisia Holding» a annoncé ce matin lors d’une conférence de presse que l’un des projets futurs du groupe, au nom de « Mactaris » sera désormais réalisé en partenariat avec la société Saoudienne « Al Safi » pour les produits laitiers. 

« Cela fait deux ans que nous recherchons un partenaire sérieux qui ait le savoir faire pour nous aider à réussir le projet Mactaris…Nous sommes rentrés en contact avec la société Al Safi des produits laitiers faisant parti du groupe « Faisaliyah ». Il s’agit de la société numéro 1 à l’échelle mondiale en matière de production laitière et  possède 43 000 vaches laitières, avec ses propres exploitations fourragères, exactement le même schéma que compte emprunter Mactaris », a expliqué le PDG du groupe tunisien. L’accord de partenariat a été signé au début de cette semaine en Arabie Saoudite, sur fond de mauvaises nouvelles et de crise politique en Tunisie.

Avant de parvenir à cette association, les représentants des deux compagnies se sont entretenus avec le ministre de l’Agriculture Mohamed Ben Salem qui leur a exprimé son soutien et a signé l’accord pour l’octroi des terres qui seront allouées au projet. Mais le projet peine encore à avancer, « et ce malgré tous les efforts que nous ayons fournis pour parvenir à sa réalisation. On nous a dit qu’on ne trouverait pas d’eau pour l’exploitation, nous avons investi pour creuser la terre et prouver qu’il y avait bien de l’eau, alors que ce devrait être le travail des autorités », a dit Darouiche. Il n’a pas par ailleurs occulté les difficultés auxquelles s’est heurté le groupe, y compris le volet légal et le manque d’implication de certains hauts responsables de l’Etat : « Certains occupent de hauts postes et sont payés par le contribuable, pour mettre les bâtons dans les roues », a-t-il dit regrettant que certains ne soient pas coopératifs, à l’instar de Slim Ben Hmidane, ministre des domaines de l’Etat qui refuserait, selon lui, d’apposer son accord pour l’octroi des terrains agricoles à Mactaris.  « Nous sommes malgré tout plus décidés que jamais à réaliser ce projet, nous réfléchissons toujours à de nouvelles solutions », a dit Darouiche.

Tunisia Holding avait annoncé récemment le lancement de deux autres projets, à savoir l’unité de production de produits cosmétiques et détergents « Cirta », qui sera réalisé au Kef, et « Africa Catering » spécialisé en l’implantation d’enseignes internationales.

 « Cirta Chemical Company », comme sera son nom, ambitionne à être la plus grande usine de produits cosmétiques et de détergents en Afrique, selon Mourad Ben Abdel Ghaffar son directeur. Ce projet sera mené avec la collaboration technique et financière du plus grand industriel dans le domaine, d’Europe centrale. « Nous commencerons la phase de construction dans quelques semaines, sachant que nous avons déjà effectué des tests de nos produits en Tunisie, au Maroc et en Libye, et nous nous attendons à une grande réussite », a ajouté le responsable.

Par ailleurs, Africa Catering, dirigé par Sarhane Nasri aura la charge d’apporter des franchises internationales de restauration sur le sol tunisien. Trois première franchises ont été confirmées à savoir la chaine canadienne de Coffeshops « Second Cup », le restaurant « Steak ‘n  Shake » des USA , et une enseigne espagnole spécialisée dans les yaghourts glacés.

Il y a une dizaine de jours, le groupe a commencé sa campagne de recrutement pour ces projets, à travers la publication d’offres d’emploi. Le président directeur général du groupe a expliqué que seront concernés en premier lieu les hauts cadres dotés de 5 à 10 ans d’expérience professionnelle. « La prochaine étape sera le recrutement de cadres moyens, et d’agents pas nécessairement avec expérience…le nombre de recrues s’élèvera à plusieurs centaines », a dit Najib Darouiche.

Haifa Trabelsi directrice des recrutements à « Tunisia Holding » déclare pour sa part que la politique du groupe vise à contribuer à réaliser les objectifs de la révolution, citant entre autres la promotion de l’emploi : « Notre objectif est de créer près de 10 000 emplois, stables et temporaires, directs et indirects…notre stratégie est basée sur trois points : encourager les jeunes chômeurs diplômés du supérieur, se concentrer sur les régions défavorisées et donner la priorité aux enfants de ces régions. Nous n’allons pas nous arrêter à ceux dotés d’expérience professionnelle, mais nous visons à organiser des formations à ceux qui n’ont pas eu l’occasion de travailler », a-t-elle dit. La campagne de recrutement qui a commencé au mois de juillet se poursuivra jusqu’au mois de septembre.

Selon le PDG du groupe, plusieurs demandes sont parvenues à Tunisia Holding pour l’accès à la franchise de « Second Cup » : « nous allons commencer par ouvrir ces cafés par nous-mêmes, mais d’ici la fin de l’année nous plancherons sur ces candidatures pour ouvrir le champ aux hommes d’affaires et aux jeunes entrepreneurs », a-t-il dit.
Chiraz Kefi

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved