sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 26 Mai 2017         

Tunisia 2020 : Pari réussi, la balle est maintenant dans notre camp !

Imprimer Envoyer
Publié le Jeudi 01 Décembre 2016 à 16:58
Fadhel Abdelkefi lors d'un point de presse hier à la clôture de Tunisia 2020, en présence de Youssef Chahed. La Tunisie s’est réveillée en ce 1er décembre 2016, 3ème jour de l'hiver, sous un ciel bleu, un soulagement profond, et la satisfaction du devoir accompli. Le pays vient de réussir un événement à même de la replacer sur la carte internationale de l’investissement (dixit : les officiels). Pendant deux jours, la jeune démocratie tunisienne, comme on aime l’appeler, seule rescapée du printemps arabe, a été enveloppée d’une effusion de sympathie et d’empathie, de portée planétaire, comme elle en a déjà connu depuis sa révolution.

Des personnalités de marque sont venues des quatre coins du monde, lui  exprimer leur soutien et lui promettre des fonds pour l’aider à remonter la pente, à relancer sa croissance et à booster son développement. Le pactole engrangé en termes d’engagements financiers sous différentes formes, (mais c’est encore sur le papier), est de 34 milliards de dinars.

Le pari a été gagné et Tunisia 2020 était une réussite sur les plans organisationnel, de marketing, d’image et d’engagements pour de nouveaux investissements et projets de développement. Les responsables politiques retrouvent le sourire,  les milieux économiques et d’affaires s’emballent, et l’espoir, qui n’a pas été très présent ces derniers temps,  revient. 

L’impact de cette conférence internationale sur l’économie, et sa contribution à solutionner les multiples difficultés auxquelles elle se heurte, restent tributaires du suivi de ses résultats et du degré de leur concrétisation. A fortiori que la Tunisie a reçu, par le passé, des promesses mirobolantes de la communauté internationale qui sont restées lettres mortes. Mais, espérons que ce ne soit pas le cas cette fois-ci, que les conventions signées et les engagements pris, les 29 et 30 novembre à Tunis,  se transforment en projets concrets à même de débloquer la machine économique, de redynamiser l’activité dans les régions intérieures et de mettre le pays sur la voie du redressement. Espérons aussi que l’on aborde, avec cette note positive, l’année 2017, que tout le monde dit redoutable, par un nouvel esprit de relever les défis, et de préserver le pays de tout autre dérapage préjudiciable.

Les résultats de Tunisia 2020 gagneront à être optimisés par un engagement plus fort du gouvernement sur la ligne réformatrice, un attachement à préserver la stabilité sociale et la paix civile, en essayant de parvenir à un compromis avec l’UGTT susceptible d’empêcher la grève générale décidée pour le 08 décembre dans la fonction publique, ainsi que le débrayage analogue envisagé par la centrale syndicale dans le secteur privé.

Les investisseurs locaux sont également amenés à donner de la substance aux annonces faites il y a une semaine pour permettre aux projets prévus dans les régions intérieures de voir le jour et donner de l’emploi et les attributs d’une vie digne à leurs populations.

Ce jeudi, le président est allé plaider la cause de la Tunisie devant le parlement européen. Il  a prononcé un discours lyrique et mis en avant la dynamique historique d’un pays, qui a de tout temps choisi la modération, la réforme, l’ouverture sur le monde, la défense des causes justes et des opprimés en étant, pour ne citer que cet exemple, le premier à abolir l’esclavage et à se doter d’une constitution politique civile, il y a un siècle et demi de cela.

Un pays qui a pu éviter, a-t-il dit pour le paraphraser, le shisme et les clivages pour suivre la voie du dialogue et du consensus, ayant fait d’elle une exception dans une région tourmentée.  C’est ce qui lui vaut une admiration mondiale, malgré toues les déconvenues qu’elle a subies, que les siens ne semblent pas en prendre jusque-là la juste mesure.

La Tunisie n’en sortira pas avec les seules aides de l’Union européenne, des Etats-Unis, des institutions financières internationales et autres bailleurs de fonds, elle ne pourra connaitre des lendemains meilleurs que lorsque ses enfants s’engagent sérieusement, un  engagement qui doit dépasser les paroles, pour se traduire par des actes et des actions, avec le désintéressement et le don de soi, comme valeurs cardinales.  
H.J.

 

Commentaires 

 
0 #1 RE: Tunisia 2020 : Pari réussi, la balle est maintenant dans notre camp !
Ecrit par Montygolikely     03-12-2016 12:06
Vous voulez que tous ces investissements aboutissent ? Commencer à privatiser les "foyers endémiques de fainéants, tire-au-flan, corrompus" et autres parasites...
Je cite (liste non exhaustive) Tunis Air, la S.N.T., la S.N.C.F.T., la S.T.E.G., la S.O.N.E.D.E., l'O.N.A.S. et j'en passe, freins à toute évolution...
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved