sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 24 Mars 2017         

Novembre 2016 : Les jours perdus en hausse de 513 % dans le secteur privé

Imprimer Envoyer
Publié le Mercredi 11 Janvier 2017 à 16:11
Le nombre de jours perdus dans le secteur privé à cause des grèves a explosé au mois de novembre 2016, avec une hausse de 513 %, par rapport au mois d’octobre de la même année, et de 40 % par rapport à novembre 2015.

Selon un rapport sur la situation sociale en Tunisie au mois de novembre 2016, du ministère des Affaires sociales, relayé par la TAP, la hausse des jours perdus s’explique par une participation massive aux grèves aux alentours de  94 % en novembre 2016, contre 38 % au mois d’octobre de la même année. Elle est également due au prolongement de la période des débrayages, dans la mesure où elle a oscillé entre 04 et 30 jours dans certaines entreprises.

Le nombre de jours perdus suite à des grèves dans le secteur privé a atteint 36886 jours en novembre dernier, contre 6014 jours pendant octobre de la même année et 26361 jours perdus en novembre 2015.

Le rapport ajoute que 22 grèves ont été enregistrées dans le secteur privé au cours de la même période, soit 84,6 % de l’ensemble de grèves observées dans les secteurs public et privé, évoquant une basse de 4% des grèves en novembre dernier, par rapport à octobre de la même année, et de 19%, en comparaison avec novembre 2015.

Ces grèves ont touché moins d’entreprises en novembre 2016, soit – 11 %, par rapport à octobre de la même année, et -86 % en comparaison avec novembre 2015.

Sur les 22 grèves observées dans le secteur privé, 13 ont légales, soit une proportion de 59 %.  Par ailleurs, 10 grèves (45 %) ont été enregistrées dans les entreprises étrangères.

S’agissant des mobiles de ces grèves, la revendication du versement de salaires et de l’amélioration des conditions de travail en ont constitué la première cause, dans une proportion de 41 %, suivie par la solidarité avec les travailleurs (12 %), puis la demande d’amélioration des relations professionnelles au sein de l’entreprise (6 %). 

Selon le rapport, le secteur du textile, du prêt-à-porter, du cuir et chaussures a enregistré le plus fort taux de débrayages (36 %), suivi par le secteur des industries chimiques (18 %), et l’industrie des matériaux de construction (14 %).

Le gouvernorat de Sfax a enregistré le taux le plus élevé des grèves dans le secteur privé (23 %), suivi par Monastir, Ben Arous et Kebili.

Les grèves dans le secteur privé ont été sur une courbe ascendante en 2016, du fait du retard de la signature de nombre d’annexes des conventions sectorielles collectives. 
    Gnet

 

Commentaires 

 
+1 #2 Devinette
Ecrit par A4     12-01-2017 15:54
Qui va gagner le prix Nobel de l'autodestruction 2017 ?
 
 
0 #1 RE: Novembre 2016 : Les jours perdus en hausse de 513 % dans le secteur privé
Ecrit par Agatacriztiz     11-01-2017 18:45
Quand une dictature s'installera en Tunisie, et c'est prévisible tant les choses vont mal à tous les niveaux, il y en a qui se morderont les doigts...
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved