sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mardi 21 Novembre 2017         

Municipales : La société civile critique la teneur des projets de loi

Imprimer
Publié le Mardi 24 Novembre 2015 à 16:28
Vue de la conférence de presse. "Les projets de loi portant sur les élections municipales et les collectivités locales manquent de clarté et de précision",  c’est là, le constat de quatre organisations de la société civile, en l’occurrence Kolna Tounes, Atide, Action Associative et Tounes Bledna.

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin à Tunis, et coïncidant avec la période de consultation nationale décidée par le gouvernement au sujet de ces projets de lois, les organisations susmentionnées  ont considéré que ces textes nécessitaient des ajouts importants, et ne garantissaient pas, par ailleurs, une bonne représentativité politique pour les conseils municipaux élus.

Au niveau de la division territoriale, les associations partenaires ont insisté sur l’utilité d’inclure sans équivoque dans les textes la nécessité d’élargir la couverture municipale aux périmètres non-communaux, pour éviter les incertitudes et les doutes que les projets de loi laissent planer.

Les quatre organisations proposent la création de « communautés urbaines », regroupant des municipalités, couvrant les grandes agglomérations. "Ces communautés permettront d’avoir une réelle cohérence entre les plans d’aménagement, et de réaliser des économies d’échelle au niveau des dépenses municipales".

En ce qui concerne la participation des citoyens à la  prise de décisions, les organisations partenaires ont réclamé la modification du contenu de l’article 20 du projet de loi sur les collectivités locales, dans la mesure où elles rejettent le principe des sondages, que les municipalités ont la possibilité de réaliser, tel que stipulé par cet article.

Prenant la parole, Moez Attia, président de Kolna Tounes a tenu à préciser que le rôle de ces associations est, plutôt, d’éveiller l’opinion publique et d’œuvrer à ne pas appliquer la décentralisation territoriale d'une façon mal étudiée. Il a ajouté, dans ce sens, que son association avait beaucoup de réserves par rapport à  la consultation nationale au sujet de ces projets de loi qui, selon lui, était « bâclée ». « On n'a pas laissé beaucoup de temps aux organisations de la société civile pour s’exprimer dans le cadre de la consultation nationale. On nous a ignorés, on a ignoré la société civile qui devrait avoir une vision claire sur ce sujet aussi important".

De son côté, Imed Nouri, de Tounes Bledna, a affirmé que l’objectif primordial de ces organisations était d’inciter les citoyens à participer aux élections municipales, pour ce faire, a-t-il dit, "il faut éviter de reproduire les mêmes erreurs du passé.  L’objectif est de réussir à faire participer le 1/3 des citoyens".

ATIDE, représentée par son président, Moez Karoui, a exposé sa vision par rapport à ces projets de lois. Karoui s’est indigné contre la stratégie et les méthodes adoptées lors de  l’élaboration de ces projets de loi. ''Pourquoi on divise Kasserine en 3 municipalités ? S’est-il interrogé …. ?  Ce n’est simplement que pour des raisons politiques qui n’honorent  pas la Tunisie post révolutionnaire".  Il explique : "Les politiques ont élaboré ces nouveaux plans, en se basant sur les résultats des élections. La division des territoires sera influencée, donc,  par cet esprit partisan qui va détruire la Tunisie", estime-t-il. 
C.B.



 

Commentaires 

 
+1 #1 Message de la conf de presse
Ecrit par Kouraich Jaouahdou     26-11-2015 08:52
Merci pour la couverture de cette conférence de presse , mais vous avez manqué de mentionner un des principaux appels de ce groupe d'associations : l'adoption de l'instrument du 'Budget Participatif' en tant que mécanisme de participation citoyenne.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved