sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mercredi 13 Décembre 2017         

De 3%, les énergies renouvelables passeront à 30 % en 2030 en Tunisie (ministre)

Imprimer
Publié le Jeudi 02 Février 2017 à 16:13
Le 3S technology City, organisé par le Groupe 3S au palais des Congrès de Tunis, s'est poursuivi jeudi avec le panel autour du thème «investir dans les énergies renouvelables».

"La Tunisie a décidé d'opter pour les énergies renouvelables" a déclaré Mme Hela Cheikhrouhou, ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables lors de la deuxième journée du 3S technology City, organisé les 1er et le 2 février par le Groupe 3S au palais des Congrès de Tunis.

Selon Cheikhrouhou, la part des énergies renouvelables en Tunisie est de 3%, et devrait passer à 30% d'ici 2030 : "Pour réaliser ce projet, nous allons investir 15 milliards de dollars. Nous avons les ressources telles que le vent et le soleil et nous comptons sur la valorisation des déchets. Le STEG aura un rôle à jouer dans la réalisation de ce projet. Il faudra être, à la fois, intelligent et efficace".

La ministre a souligné que le schéma a été défini avec une première vague de projets et que la Tunisie a intérêt à bien structurer sa démarche : "Les gros consommateurs industriels et autres ont besoin d'utiliser l'énergie solaire et de vendre le surplus de production. La deuxième catégorie de projets consiste à inviter les développeurs à s'investir dans l'énergie éolienne.

Concordance entre énergie et technologie
L'ancien ministre, Noomane Fehri, a déclaré qu'il y a une concordance parfaite entre le domaine de l'énergie et de la technologie : "Si nous développons les 200 méga watts dans le prochain mois, il y aura une émergence de beaucoup de PME qui vont aider dans l'installation. Ce sera un pas super positif. Certaines Startups sont en train de développer des solutions et des applications de monitoring pour réduire la consommation en collaboration avec Orange, Tunisie Telecom et 3S. Ce que je souhaite, c'est que les PME se voient réserver une partie de ce projet pour qu'elles nous aident à réduire la consommation énergétique".

Le président de la commission de l’industrie et de l’énergie, Ameur Laârayedh, est revenue sur la loi relative à la production d’électricité à partir des énergies renouvelables adoptée par l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) : "La loi a été qualifiée de timide. Lorsque nous avons essayé de la modifier, il y a eu ceux qui voulaient la rendre plus souple et ceux qui cherchaient à la durcir dans l'intérêt de la STEG. Nous avons fini par la laisser comme elle est en attendant des jours meilleurs".

Le député a ensuite insisté sur l'importance des petites et moyennes entreprises dans la réalisation du projet : "Une partie du budget doit être consacrée aux PME afin d'encourager les jeunes".

Hamdi Harrouche, directeur général de l'Agence Nationale pour la Maîtrise de l'Énergie, a, de son côté, estimé que la Tunisie possède tous les ingredients pour atteindre son objectif : "Atteindre les 30% d'ici 2030 est un objectif raisonnable. Ce qui est bien, c'est que le cadre mis en place s'adapte au contexte local et répond aux exigences du marché tunisien. Il ne faut pas comparer les projets d'autres pays car le notre est adapté à la Tunisie. Nous sommes pionniers dans notre zone et avons toutes les chances de réussir".

Eric Morel, Fondateur et CEO de la start-up Ilevo - Schneider Electric Powerline Communications, a expliqué que ce sont les Etats-Unis d'Amérique qui étaient les premiers à adopter cette stratégie afin de trouver une solution aux blackouts. Les pays européens ont, selon lui, suivi dans le but de réduire la consommation et d'intégrer les énergies renouvelables.

Des séminaires et Workshops sont organisés en cette deuxième journée par les filiales de 3S dans différentes salles du palais des Congrès, à propos des nouveaux challenges de la vidéosurveillance, les architechtures du Cloud computing et l'affichage dynamique et l'IPTV.

Le 3S Student Challenge se poursuit avec un jury présidé par Habib Debbabi, secrétaire d'Etat à l'Economie numérique. Rappelons que ce challenge, organisé en partenariat avec Microsoft, permet aux étudiants IT et futurs ingénieurs d'exprimer leurs idées et leur potentiel en vue de les transformer en projets.

Anis Ben Othman


































 

 

Commentaires 

 
0 #1 RE: De 3%, les énergies renouvelables passeront à 30 % en 2030 en Tunisie (ministre)
Ecrit par ali     14-02-2017 20:06
"Nous sommes pionniers dans notre zone et avons toutes les chances de réussir": en effet nous achetons des éoliennes à prix d'or, qui servent à remplir les poches des intermédiaires et que nous ne sommes même pas foutus d'entretenir, allez donc voir celle de Sidi Daoud qui sont en partie à l’arrêt, sans parler de celles qui sont dans la région de Bizerte. C'est tellement plus facile d'en acheter de nouvelles à crédit, les prochaines générations paieront de nouvelles éoliennes en panne.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved