sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 20 Janvier 2017         

Tunisie/Fête de l’évacuation : L’ostracisme délibéré de la Troïka

Imprimer Envoyer
Publié le Vendredi 19 Octobre 2012 à 17:45
Fête de l'évacuation. Je soulève une question à laquelle je n’ai pas trouvé de réponse : Une dépêche d’agence reproduite dans les journaux a fait cas de la présence des leaders de la troïka le lundi 15 octobre devant le monument des martyrs, rendant par là hommage aux morts de la bataille de Bizerte.

La même dépêche mentionne la présence de ministres, de membres de l’Assemblé constituante, du mufti de la république, d’officiers de l’armée d’active, de certains chefs de partis politiques, de militants et des résistants ayant participé à la bataille de  l’évacuation.

Aucune précision n’a été indiquée sur l’absence des officiers qui ont conduit et commandé les combats militaires et, pour ainsi dire résisté réellement à l’occupation de la ville de Bizerte les 19, 20,21 et 22 juillet 1961.

Une investigation diligentée auprès des ces officiers retraités, indique qu’aucune invitation ne leur a été adressée, contrairement à l’année dernière (2011) où ils ont été non seulement invités, mais chaleureusement accueillis par les autorités de l’époque.

De même qu’il est utile de préciser que ces officiers ont été interdits de présence au monument des martyrs durant les 23 ans passés.

La question qui se pose est donc de savoir si le pouvoir actuel a choisi d’imiter la période de Ben Ali dans l’ostracisme délibéré, témoigné à l’égard des officiers qui ont conduit le résistance militaire à Sidi Ahmed et à Bizerte intra muros en 1961.

Wassim Ben Aissa


Soyez des journalistes citoyens
Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez exprimer vos coups de cœur, coups de gueule ou revenir sur n’importe quel sujet qui vous tient à cœur, un événement qui vous interpelle, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant  ici.
GlobalNet se fera un plaisir de les publier, avec ou sans la signature de leurs auteurs. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo.

 

Commentaires 

 
0 #4 Main mise de l'occident ....
Ecrit par Justice égalité fra     12-11-2012 13:55
La déstabilisation de l’Algérie a figuré, à nouveau, à l’ordre du jour du «printemps arabe des pays occidentaux» en ce qu’elle était prévue dans la foulée de la mainmise occidentale sur la Libye, à en juger par les prédictions de Nicolas Sarkozy, avant son trépassement politique, s’exclamant par répétition ponctuée de sauts de cabri «dans un an l’Algérie, et dans trois ans l‘Iran».

L’Algérie, tout comme l’Iran et la Syrie, figurent dans le nouvel axe du mal profilé par les stratèges occidentaux pour maintenir sous pression les pays émergents, situés hors de l’orbite occidentale. Le voyage en Israël des dirigeants du fantomatique gouvernement kabyle en exil, Ferhat Mehenni (président) et Lyazid Abid (ministre des affaires étrangères), dans la foulée du voyage d’intellectuels du Maghreb, Boualem Sansal (Algérie), Hassan Chalghoumi (Tunisie) et Nadia El Fanni (Tunisie), ne relève pas du hasard. Sous couvert de «dialogue des religions», il participe d’une opération de débauchage de personnalités médiatiques en vue d’en faire des relais potentiels dans la guerre psychologique que mène clandestinement Israël dans la déstabilisation de cette zone, en pleine turbulence politique.

Le démantèlement d’un important réseau israélien en Tunisie, en 2012, relève de cette stratégie, dont L’objectif à terme est d’aménager la principale base opérationnelle du Mossad au Maghreb, dans ce pays en pleine transition politique, à la charnière de l’Afrique et de l’Europe, jadis chasse gardée occidentale. Collecte des informations à travers les voyageurs tunisiens en Algérie et Algériens en Tunisie. Action de déstabilisation et guerre psychologique. Action de sabotage et de terrorisme, imputable à AQMI ou à toute autre organisation fantoche figurent parmi les objectifs de la plateforme disposant de deux autres antennes, dont l’une à l’Ile de Djerba, à proximité de la Libye.

Dans cette optique, la formule de formule de Nicolas Sarkozy, le plus philosioniste et anti-arabe président de France - "Dans un an l’Algérie, dans trois ans l’Iran "-, loin de relever du vœu pieux ou du hasard, prend rétrospectivement toute sa signification.Pour le lecteur arabophone, Cf.; La Tunisie, plateforme du Mossad au Maghreb du journal libanais « Al Akhbar». www.al-akhbar.com/node/166000

www.oumma.com
 
 
+4 #3 RE: Tunisie/Fête de l’évacuation : L’ostracisme délibéré de la Troïka
Ecrit par riadh     30-10-2012 16:41
et ils n ont pas fété le 9 avril, ni le 20 mars, etc etc etc

les tunisiens ont élus des traitres a la nation au pouvoir, voila la seule vérité qui explique tout le reste
 
 
+9 #2 La mémoire courte
Ecrit par zarzour     20-10-2012 10:53
Certains ont la mémoire courte .L'oubli est la grande faculté de l'homme .C'est tout à fait normal ,ni ghannouchi ,ni ses lieutenants n'avaient participé de prés ou de loin à la libération de Bizerte.Comment voulez - vous qu'ils raniment le feu sacré de la mémoire?
 
 
+10 #1 ils falsifient l'Histoire
Ecrit par Royaliste     19-10-2012 20:21
c'est logique puisque c'est nahdha qui a libérée Binzart.
nahdha est derriere la révolte du 14 janvier, nahdha est derriere l'indépendance, d'ailleur avant le retour de رضي الله عنه nous étions des sauvages avez vous deja oublié?
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Sur le vif
  • Temps fort
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved