sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Jeudi 30 Mars 2017         

Tunisie : Un gouvernement de compétences, force 4 !

Imprimer Envoyer
Publié le Mardi 25 Août 2015 à 10:34
On nous a promis un gouvernement, un cabinet capable de diriger quatre pays mais le mois d'août 2015 nous apporte plutôt un lot de déceptions et un cortège de ratés et de faux départs.

- Le ministère de la culture et de la sauvegarde du patrimoine organise des ateliers de réflexion dont l'objectif est de permettre aux créateurs, cinéastes, musiciens, poètes et autres pontes du secteur, de soumettre des propositions quant à la mise en œuvre de la nouvelle politique culturelle du pays. Une conférence de presse est même prévue début septembre pour annoncer ces mesures. Nom de Dieu ! Quelle est la vision de la ministre ? Quel est son projet ? Elle en est encore aux consultations pour essayer d'y voir plus clair ? Au fait, la nouvelle équipe de la ministre de la culture est installée depuis combien de temps ?

- Le ministre de la Santé se démène et s'affiche partout. Personne ne conteste ses efforts et sa volonté visible, ostentatoire et surfaite même, de bien faire. A en juger par les réactions et les commentaires dans les médias et sur les réseaux sociaux, la communication du ministre a atteint sa cible. Visites surprises, caméras "embarquées" servant de boîtes à images de choc, déclarations fermes et décisions tout aussi fermes de limoger un responsable ou de sanctionner un agent, bref, l'opinion publique est conquise par un homme qui renvoie le profil d'un fonceur, d'un réformateur et d'un "ouvreur de dossiers". Tout ceci est bon à prendre. Je n'ai rien, ou presque, contre ce ministre et contre le fait qu'il soit perçu comme un héros, comme la parfaite illustration de l'oiseau rare, à la fois honnête et compétent. Oui mais quelle est la vision du ministre ? Quel est son projet ? En a-t-il un ? Au fait, la nouvelle équipe du ministre de la santé est installée depuis combien de temps ? C'est normal tout ça ?

- Le ministre de l'intérieur est pathétique. Le dernier épisode du groupe de Kairouan, un groupe terroriste présumé l'a complètement déshabillé. Gharsalli est nu. Le ministre continue à parler avec beaucoup d'assurance mais il a tout faux. Les sept suspects avaient été relâchés puis arrêtés de nouveau, ou kidnappés selon certains, dans des conditions douteuses que M. gharsalli s'est ingénié à justifier sans convaincre. Le coup de grâce à la crédibilité du ministre a été porté par un autre magistrat qui a confirmé la décision de libération des suspects. Comment expliquer cette incroyable légèreté politique et stratégique ?

A mon humble avis, ce sont les groupuscules ripoux et syndico-mafieux du ministère de l'intérieur qui "tartourisent" le ministre. On retient des infos, on transmet des intox et on fait ce que bon nous semble de ces cols blancs qui ne maîtrisent rien d’un ministère profondément ripoux, extraordinairement complexe. Si Gharsalli peut se consoler, il n' est pas le premier à avoir été berné par les vieux clous du ministère. Laarayedh, Ben Jeddou, tous ont été magistralement tournés en tartours.

- Le meilleur pour la fin, la performance de Taieb Baccouche.
La pensée lumineuse et prospective du ministre des Affaires étrangères s'est encore avérée percutante, pertinente et probante. Le PPP, c'est finalement Baccouche. Après avoir traité les forces de Fajr Libya de terroristes et, un temps, appelé ou envisagé la fermeture de nos frontières, aérienne et terrestre, avec notre voisin du sud-est, voici que la Tunisie rouvre son espace aérien a l'ensemble des compagnies aériennes libyennes et aux vols en provenance de Libye. Si Taieb Baccouche est un joyau !

Compétences avez-vous dit ? Oui, compétences force 4 et catégorie poids lourds !

Sami Boussoffara

Soyez des journalistes citoyens
Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez exprimer vos coups de cœur, coups de gueule ou revenir sur n’importe quel sujet qui vous tient à cœur, un événement qui vous interpelle, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant  ici.
GlobalNet se fera un plaisir de les publier, avec ou sans la signature de leurs auteurs. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo.




 

Commentaires 

 
-1 #1 oui mais
Ecrit par Royaliste     25-08-2015 12:43
gerer la Tunisie en cette periode n est pas chose facile, la situation est complexe et meme explosive.

Les menaces aux frontieres, la menace terroriste a l interne, les syndicats, nahdha comme force politique incontournable et soutien du terrorisme, la douane corrompu, les evasions fiscales, le chomage, la pauvrete, des zones entieres livrees a la contre bande, baisse des revenus de l Etat, administration lourde...les ingerances des pays amis, gouvernement minoritaire, et pleins d autres magouilles politico economique que le citoyen ne voit pas

nidaa tounes, le presque vaiqueur aux dernieres elections n a pas de strategie, il a ete cree a la hate pour balancer l hegemonie de nahdha

bref, ce n est pas facile mais ce gouvernement pourrait commencer par des reformes qui ont un impact visible comme , le retour a la propreté des villes, respect du code de la route....
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Sur le vif
  • Temps fort
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved