sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 22 Janvier 2017         

Tunisie, le limogeage du gouverneur de la BCT annonce-t-il la fin du dinar ?

Imprimer Envoyer
Publié le Mercredi 04 Juillet 2012 à 11:49
Mustapha Kamel Nabli.Le président provisoire de la République vient d’informer via un communiqué de la présidence que Monsieur Mustapha Kamel Nabli, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), est relevé, ce mercredi 27 juin 2012, de ses fonctions. Ce communiqué précise, entre autres, que cette décision a reçu l’aval du chef de gouvernement provisoire conformément aux dispositions du premier et quatrième paragraphes de l'article 26 de la loi constitutionnelle n°6 de 2011, datée du 16 décembre 2011 et relative à l'organisation provisoire des pouvoirs publics. Cette même source n’a pas manqué de préciser que cette décision devra être validée par l’Assemblée Constituante dans un délai ne dépassant pas les 15 jours.

Pourquoi Marzouki cherche-t-il à écarter Mustapha Kamel Nabli pourtant ce dernier a obtenu le Trophée African Banker du Gouverneur de Banque centrale de l’année 2012 pour l’excellent travail accompli dans les circonstances très difficiles de la Tunisie durant la transition ? Bien que le président provisoire n’ait aucune compétence reconnue en matière d’économie et des finances, il cherche à faire des éclats et des sorties pour dire qu’il existe et qu’il n’est pas si «Tartour » (insignifiant) que cela !

Par contre, le conflit est réel entre le gouvernement issu de la mouvance islamique et la BCT. Cette dernière garde une ligne de prudence pour contenir l’inflation et par voie de conséquence protéger le pouvoir d’achat des Tunisiens. Le gouvernement cherche à adopter une politique monétaire expansionniste par l’intermédiaire d’un taux d'intérêt faible afin d’encourager la consommation des ménages et des entreprises. Cette politique crée forcément de l’inflation incompatible avec un taux d’intérêt faible.

Monsieur Nabli a clairement exposé les enjeux fondamentaux de l’indépendance de la BCT lors de son audition mardi 20 juin 2012 par la commission des finances, de planification et du développement à l’Assemblée nationale constituante, en précisant que «l’indépendance de la BCT n’est pas liée à la personne de son gouverneur, mais plutôt, à l’indépendance de l’Institut d’émission dans la gestion de la politique monétaire du pays». MKN a ajouté : «La BCT fait des efforts pour prendre les décisions que je qualifie de justes, dans la mesure où elles ont fait preuve d’efficacité, depuis les premiers mois de la révolution, et permis d’éviter l’effondrement de l’économie tunisienne». De l’avis de tous les observateurs tunisiens et étrangers, MKN a géré avec brio les affaires financières du pays durant la transition.

Pourquoi l’exécutif n’accepte-i-il pas l’indépendance de l’institut d’émission ? Cherche-t-on à liquider, à moyen terme, cette valeureuse institution républicaine fondée le 19 septembre 1958, deux ans après l’indépendance du pays et instituant le dinar tunisien, belle réalisation de la République tunisienne indépendante.

Affaiblir le dinar tunisien en faisant de la planche à billets favorise-t-il sa liquidation pour le remplacer, dans six mois, par le Riyal qatari à l’instar du projet libyen ? En effet, en décembre prochain la monnaie libyenne sera remplacée par celle du Qatar, ce que nous qualifions de mainmise voire d’une «colonisation» déguisée.

Le limogeage du présent gouverneur de la BCT n’est-il pas l’arbre qui cache la forêt ? Après l’abolition de la Constitution de 1959, symbole de la république tunisienne, le dinar tunisien risque-t-il de suivre le chemin de cette Constitution ? Un démantèlement en bon ordre de toutes nos institutions républicaines serait-il à l’ordre du jour pour en faire de la Tunisie un Emirat dépendant de l’Etat Qatari, lui-même sous protectorat israélo-américain ? Le projet du président Bush-fils est en cours de se réaliser, cette fois-ci, dans le Grand Maghreb en attendant la liquidation du régime syrien pour concrétiser le Grand Moyen Orient allant du Maroc au Pakistan. Ce projet se résume : «changer les régimes », « redessiner les cartes », « piller les richesses pétrolières et gazières » et «faire des arabes des consommateurs des produits israéliens ». Israël est arrivé à ses fins, à peu de frais, à imposer sa vision du Monde sans guerre et sans destruction massive.

Mustapha Kamel Nabli, homme compétent en matière économique s’avère aussi un fin stratège et un patriote hors pair à l’image de défunt Hédi Nouira, premier gouverneur de la BCT. En résistant à sa déstabilisation, il dit non à la destruction de la République et de ses institutions. Réussit-il à sauver la BCT et le dinar ? Serait-il capable de mobiliser le peuple tunisien pour défendre sa souveraineté ? Oui, espérons-le !

La Tunisie qui a enfanté Hached, Bourguiba et tant d’autres est toujours capable de produire de grands leaders. MKN sera certainement un parmi eux !

Mustapha STAMBOULI, consultant

Soyez des journalistes citoyens
Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez exprimer vos coups de cœur, coups de gueule ou revenir sur n’importe quel sujet qui vous tient à cœur, un événement qui vous interpelle, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant  ici.
GlobalNet se fera un plaisir de les publier, avec ou sans la signature de leurs auteurs. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo.




 

Commentaires 

 
-6 #11 NEBLI ma kifou had
Ecrit par assadik     08-07-2012 13:58
Mon cher brahem

si j étais à la banque mondiale,bien assis,je sais que je servirais mieux mon pays à la BM qu à un siége à la rue de la monaie ou je suis nommé par complaisance parce que je suis le proche de ce que certain apellent PRESIDENT DE L OMBRE

Le pauvre nebli n a pas été nommé pour ses compétences mais par complaisance,comme chacun sait;et le gouvernement provisoir de BCS ne pouvait nommer qu un gouverneur provisoire et nebli est censé le savoir

ce monsieur n est si chedly ayari,le prof agrégé d économie,ni si mansour moalla l éminant et brillant énarque

je ne vois pas à quoi il joue;c est minable et mesquin

un haut fonctionnaire doit remettre le tablier sans tergiverser;et nul n est irremplaçable

sauf ALLLAHAD ET NEBLI MA KIFOU HAD
 
 
+3 #10 Cartel
Ecrit par Tunisie4ever     07-07-2012 13:03
"The Great Recession and Developing Countries: Economic Impact and Growth " le dernier Livre ecrit par Dr. Mustapha Kamel Nabli en 2010. les livres et son experience professionnelle montre que la personne est definitevement l'homme de la situation. le livre est parle de la recession et c'est que nous vivant; il parle aussi de l'impact economique de la recession et la croissance en temps de recession et c'est ce que nous cherchons aujourdh'hui. donc on a le plus grand expert tunisien ds le domaine et on cherche a l'eliminer.

Qui est dernier tout ça???

je suis partiellement d'accord avec l'auteur; mois je suis plus pour la présence d'une forme de cartel en Tunisie car les même phénomène ds le temps Ben Ali en augmenter; c'est le trafique illégale (marche noir)qui est estime a des millier de milliards de dinars. 400-500 les gains ds les produit subventionné. pour un maximum de gain ce trafique nécessite un moyen facile de blanchiment d'argent ou la circulation libre de l'argent. Nabli est contre la derniere alternative et vous vous souvenez que sur nessma il a dit que la BCT travail sur un nouveau system pour combattre le blanchiment d'argent.

Avec des millier de milliards tu peux acheter un gouvernement se type de cartel il controle le trafic de drogue, marchandise, essence,etc. il a controller Ben Ali et il contrôle Ennahda. les compts banquaire, les personnes physique, les association a but non lucrative, banque islamic, etc. sont tous lier au pays des golf ds le temps de ben ali ou ennahda. les pays de golf sont directement lier au Etat-Unit.

il est en tunisie depuis le 15 janvier 2011 il a fait son travail alors pourquoi en dois le remplacer????

En se battons pour MKN en ce bat pour la Tunisie.
 
 
+3 #9 le Khalif
Ecrit par BRAHAM Jamel     07-07-2012 12:14
Juste pour dire au ridicule et Mesquin que MKN n'est la marionnette de ce qui tu cites, car il a été parmi les seuls à démissionner et claquer la porte aux clans Ben Ali, qu'il a été en conséquence au chômage plus d'une année pour cette cause, et qu'il n'a pas fuit la Tunisie comme ceux qui gouvernent, donc tes leçons tu les gardes pour toi.
Il va de soit que les fervents défendeurs de la Khalifa veulent se débarrasser de MKN, pour les raisons connues par tout le monde, car dit-on, que reste t-il d'autres à dompter pour rallier leur cause ??

en fait, pourquoi la Tunisie en poste-révolution a résisté au pire, pour ne pas dire Somalisation, c'est tout simplement grâce à dieu et aux institutions, les quelles institutions sont actuellement la cible de cette bande ingrate, appelée 3K (K pour dire ...)

chers Tunisiens, nous devions apprendre qu'un mandat au sein d'une institution défini au préalable devrait être respecté, tel celui du MKN à la BCT, car débaucher un Mr de la Banque Mondiale pour lui dire par la suite dégage sans raisons apparentes, est une faute grave et atteinte à la démocratie, et si ces Monsieurs veulent apprendre la Démocratie, ce n'est comme on dit chez nous au cheuveux des orphelins.

C'est grave, très grave, et une mobilisation aux prochaines élections est vitale pour ce pays.

A bon entendeur
 
 
-4 #8 ridicule et MESQUIN
Ecrit par ASSADIK     05-07-2012 13:09
MKN n est que le valet de l obscur md gannouchi (...)bac moins trois qui l a nommé ministre

vs voulez en faire une sommité parce qu un torchon de journal obscur,dirigé par un ami de ltayef,son gendre lui a donné une distinction de complaisance

non assez de médiocrité;gnet vous commencer à polluer en publiant un tel article;

on était habitué à mieux

mkn n est ni chedly ayri,ni moalla,ni ni

ALLONS....C EST LE MINISTRE VALET DE BEN ALI....ALORS QU IL ..... DEGAGE
 
 
-3 #7 Colonisation!
Ecrit par Léon     05-07-2012 11:51
Cà fait depuis le 14 janvier au soir que je crie haut et fort: "Faites attention à la colonisation qui prendra d'autres formes" car historiquement on a toujours été convoité et confrontés à la colonisation (Bourguiba et Ben Ali ne sont que des accidents de parcours).
Maintenant quelques personnes commencent à se poser les questions que les vrais patriotes posaient dès le 14 au soir!
Mais que voulez-vous faire d'un peuple auto-destructeur et haineux, sinon des colonisé ou des citoyens d'une vraie dictature!
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Sur le vif
  • Temps fort
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved