sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mardi 21 Novembre 2017         

Tunisie : Ennahdha doit apprendre l'humilité

Imprimer
Publié le Vendredi 02 Décembre 2011 à 11:05
Les dirigeants d'Ennahdha doivent être humbles. En remportant 40 % des sièges de la constituante, Ennahdha a mérité le droit de constituer le gouvernement et d'être la principale force politique du pays. Quoi de plus normal ?

Mais ses membres qui ne s'attendaient pas à ce score se sont grisés par la victoire pour s'imaginer être les nouveaux maîtres incontestés du pays. Certes pour gouverner, il fallait avoir la majorité mathématique et Ennahdha dut faire une concession en s'alliant au CPR et au FDTL, ce qui leur garantissait près des deux tiers mais méprisa tous les autres élus, à commencer par Al-Aridha dont tous les membres ne sont pas aussi "pestiférés" qu'on le prétend et des partis et des indépendants modérés. Le résultat ne s'est pas fait attendre et lors des élections du bureau de l'Assemblée, on a fermé la porte des responsabilités pour tous les "non-Troïka", et tous les autres se sont placés derrière les opposants d'Ennahdha (Al Aridha côte à côte avec le PCOT, le PDP, les Destouriens, le pôle, Afek, etc.).

Ce message à peu de frais n'a pas été saisi par Ennahdha et les commissions élues où ils disposaient de 9 sièges sur 22 et où la Troïka dispose de la majorité 14 sur 22, ont vu les députés d'Ennahdha présenter des projets dictatoriaux dédaignant même les alliés. Le premier Ministre disposera de pouvoirs absolus identiques à ceux de Ben Ali et le Président de la République sera un poste honorifique semblable à celui du Président Israélien qui, à cause de son oisiveté, passe son temps à draguer et à harceler les secrétaires. Résultat les premiers choqués sont d'abord les alliés. Quel imbécile peut-il imaginer le CPR appuyer un projet où le soi-disant président ne dispose d'aucun pouvoir réel ? Le projet se trouve donc rejeté et c'est la première gifle assénée à Ennahdha.

Ensuite et concernant l'adoption de la Constitution, Ennahdha a proposé l'exigence des 2 tiers pour une première lecture et la majorité relative en seconde lecture ce qui a été refusé par tous les autres membres qui proposent les 2 tiers dans les deux cas à défaut de quoi on doit organiser un référendum, ce qui est tout à fait logique. Pour disposer des 2 tiers, le parti au pouvoir doit composer avec les autres et non pas les considérer avec mépris, et puis s'il est sûr de ses choix pourquoi craint-il la décision populaire ? C’est la seconde gifle.

Ennahdha comprendra-t-il ces messages ? S'ouvrira-t-il à toutes les parties dans l’intérêt de tous ? Certes la Troïka PDP-Pôle-Afek (25 députés) est irrécupérable, le groupe du 14 janvier (10 députés) aussi. Mais Al Aridha, le MDS, le Mouvement du Peuple, des indépendants et même Al Moubadara (plus d'une trentaine de députés au total) ne sont pas opposés au dialogue. Cela donnerait près de 80 % des sièges.

Mais les dirigeants d'Ennahdha surmonteront-ils leur cupidité et penseront-ils à l'intérêt national plutôt qu'à leur intérêt immédiat, eux qui parlent d'accaparer tous les ministères de souveraineté et de donner la priorité aux plus proches dont le gendre de Ghannouchi pour les Affaires étrangères ?

Mohamed Arfaoui

Soyez des journalistes citoyens
Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez exprimer vos coups de cœur, coups de gueule ou revenir sur n’importe quel sujet qui vous tient à cœur, un événement qui vous interpelle, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant  ici.
GlobalNet se fera un plaisir de les publier, avec ou sans la signature de leurs auteurs. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo.



 

Commentaires 

 
+1 #9 Du calme !
Ecrit par Arfaoui     05-12-2011 08:05
@Citoyen
Je ne vais pas te répondre parce que tu as tendance à classer les gens d'après un mot ou une phrase(هذا على الحساب في انتظار قراءة الكتاب ) alors que mon article montre que je ne suis pas du tout contre Ennahdha mais pour la concrétisation de la concorde qu'elle préconise. D'ailleurs sans être extra-lucide je remarque que les ennemis de la légalité (Pôle, POCT, Dostourouna, Mohsen Marzouk , MPD..) ont marqué des points et ont réussi à mobiliser une partie de l'opinion publique contre Ennahdha.
 
 
-2 #8 malediction
Ecrit par khammous     04-12-2011 21:18
Est ce que le peuple est condamne a etre dirige toute sa vie par un pouvoir absolu et a duree indeterminee Est ce sa destinee ou une malediction Le sit in du Bardo semble reclamer la separation des pouvoirs et la reduction du chomage S y opposer comme l a fait NAHDHA et ses militants est etonnant Serait elle pour le cumul des pouvoirs et pour l acceptation de la precarite et du chomage comme etant peut etre une fatalite divine A la question de citoyen s ils n ont pas depouille le peuple nous esperons que NON E c est pourquoi il ne peut etre question que JBALI IMPPOSE SON NEVEU A LA TETE DE LA BCT
 
 
+2 #7 Mr Arfaoui le voyant extralucide
Ecrit par Citoyen     03-12-2011 23:55
j'ai lu seulement le dernier paragraphe de votre article, il resume votre etat d'esprit malsain et c'est le moins qu'on puisse dire, traiter Ennahdha de cupide, est ce qu'ils ont dèja dépouillé le peuple? ... non. Accaparer tous les ministeres? ils ne l'ont pas encore fait, bien que c'est leur droit absolu, Ennahdha n'est pas une association caritative. Est ce qu'ils ont gouverné la Tunisie pendant des decenies comme Ben ali et Bourguiba en instaurant une dictature?.. la réponse est tjs non. Il prone un regime parlementaire. Accuser à tort ou colporter des rumeurs comme l'ont fait certains partis et tous les medias, ne mène à rien, le résultat du scrutin est fort éloquant. Quand est ce que vous allez comprendre que le peuple n'est plus dupe??
 
 
+1 #6 RE: Tunisie : Ennahdha doit apprendre l'humilité
Ecrit par Ninou     03-12-2011 23:06
Juste un conseil à prendre ou à laisser et par respect au moins pour les personnes qui vont lire ton article Mr. Arfaoui ne pas tomber dans "le charme des gros mots" c'est toujours un avis, apprenons à accepter l'autre comme il est et que ça soit un débat d'idées et non de préjugés ou intentions.
 
 
-3 #5 Si quelqu'un pourrait m'expliquer?
Ecrit par S CITOYEN     03-12-2011 05:59
Pourquoi ne pas voter la constitution à 4/5 en première lecture,2/3 en deuxième lecture? A défaut un référendum doit être organisé.La constitution, comme vous le savez intéresse tous les tunisiens d'aujourd'hui, et à un degré plus important ceux de demain.Ceux qui décident actuellement ne représentent que les votants du 23 Octobre (soit environ 55% des ayants droit au vote).
Dans le cas de passage au référendum, pourquoi ne pas présenter deux constitutions et c'est au peuple se choisir? Chers compatriotes, la Tunisie est plus chère que tout le monde.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Sur le vif
  • Temps fort
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved