sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 30 Avril 2017         

Israël : Le sang d’une députée d’origine éthiopienne jugé impur

Imprimer Envoyer
Publié le Vendredi 13 Décembre 2013 à 10:34
Député israélienne d'origine éthiopienne. Parangon de vertu pour sa cohorte de zélés ambassadeurs en France, les BHL, Finkielkraut, Elisabeth Levy, Alexandre Adler et consorts, Israël pratique pourtant crânement un racisme d’Etat si peu vertueux, viscéralement, furieusement et systématiquement anti-palestinien, mais aussi contre les siens, ces juifs aux racines africaines, naturalisés israéliens, dont le seul tort est d’avoir la mauvaise couleur de peau aux yeux du gouvernement ultra-sioniste de Netanyahu.

La « seule démocratie du Proche-Orient » ne reconnaît pas tous ses enfants, surtout quand ils sont nés en Ethiopie et qu’ils sont taxés de mettre en péril la pureté de la race, au point de refuser leur don de sang, comme l’a fait récemment l’organisme Magen David Adom (Etoile rouge de David), l’équivalent de la Croix rouge israélienne, et ce quand bien même le sang jugé impur coulait-il dans les veines de la parlementaire Pnina Tamano-Shata...

Si à l’extérieur de ses frontières, on pardonne tout à Israël, son mur de la honte, ses invasions sanglantes, ses détentions arbitraires, cruelles et illimitées de Palestiniens, adultes et enfants, comme ses médias-mensonges, à l’intérieur de ses terres en revanche, le veto opposé au don de sang de la députée éthiopienne a provoqué un tollé, d’autant plus que cela s’est passé dans l’enceinte de la Knesset et qu’une caméra de surveillance en a immortalisé les instants tristement mémorables.

Face à cette femme politique, prête à tendre le bras pour une grande cause de santé publique, s’est dressé, dans toute sa splendeur, le racisme institutionnel à travers une responsable de la collecte de sang qui lui a lancé froidement, sans mâcher ses mots : "Selon les directives du ministère de la Santé, il n'est pas possible d'accepter le sang spécial d'origine juive éthiopienne". Des directives qui en rappellent d’autres de sinistre mémoire, et comble de l’impensable, les victimes d’hier en sont devenues les fervents prescripteurs d'aujourd’hui.

En effet, comme le rapportent les médias nationaux, le ministère de la Santé estime que le sang des juifs d'origine éthiopienne qui ne sont pas nés en Israël est susceptible de propager des maladies notamment le sida. Les discriminations qui frappent sans répit les 120.000 juifs éthiopiens ont encore de beaux jours devant elles sur une « terre promise » qui ne promet surtout que la résurgence funeste de l’apartheid.

Outrée par une telle humiliation, la députée Pnina Tamano-Shata a laissé éclater sa colère lors d'une interview sur la chaîne de télévision privée "10", contre "cet affront fait à toute une communauté en raison de la couleur de sa peau". "J'ai 32 ans, je suis arrivée à l'âge de trois ans en Israël, j'ai effectué mon service militaire et j'ai deux enfants, il n'y aucune raison de me traiter de la sorte", s'est-elle indignée.

Se réfugiant dans la langue de bois, Netanyahu se souvient-il qu’il y a 16 ans, une grande manifestation de protestation a rassemblé des centaines de juifs éthiopiens à Jérusalem, lorsque les médias avaient révélé que les autorités sanitaires se débarrassaient sans l'utiliser du sang donné par les membres de cette communauté ? "Depuis cette époque où j'ai moi-même manifesté, rien n'a changé", a déploré la députée, en tenant à rafraîchir la mémoire de celui qui préside aux destinées colonialistes, répressives et bellicistes d’un petit Etat qui s’autorise à franchir tous les paliers de l’innommable avec la suffisance de ceux qui jouissent d’une prime à l’impunité intolérable.
Juste

Soyez des journalistes citoyens
Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez exprimer vos coups de cœur, coups de gueule ou revenir sur n’importe quel sujet qui vous tient à cœur, un événement qui vous interpelle, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant  ici.
GlobalNet se fera un plaisir de les publier, avec ou sans la signature de leurs auteurs. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo
.



 

Commentaires 

 
0 #9 RE: Israël : Le sang d’une députée d’origine éthiopienne jugé impur
Ecrit par emery     16-01-2014 15:31
Je pensais que les éthiopiens se prenaient pour des juifs. Ils se croient supérieurs aux africains mais voilà.
 
 
+2 #8 France= justice à 2 vitesses
Ecrit par Egalité     04-01-2014 19:23
Je confirme:
Ce qui est récurrent chez certains juifs français, toujours empressés de justifier, défendre, et bien entendu, soutenir Israel.
C'est un constat vérifiable. Israel est le tabou occidental: on ne peut rien dire sur ce pays sans se faire accoler l'étiquette d'antisémite.
 
 
+4 #7 Israêl état raciste mais pas seulement
Ecrit par Antisioniste     01-01-2014 15:10
A Michel Ouaknine:

Cette dame est arrivée à l'age de 3 ans en Israël alors votre argument ne tiens pas: C'est du racisme un point c'est tout !
D'ailleurs venant d'un état comme Israêl qui pratique l'apartheid, la violence, le racisme, l'islamophobie,la torture, qui essaie ses armes chimiques sur la population palestinienne ... çà ne m'étonne pas.
 
 
+3 #6 Convictions et amalgames...
Ecrit par Tahar R     23-12-2013 18:07
El Matador, tu ne peux pas être antisémite, nous sommes tous deux d'origine sémite, arabes et juifs!
Après, il y a une différence entre antisémite et antisioniste. Quelle cause tu préfères plaider? ;-)
 
 
-3 #5 RE: Israël : Le sang d’une députée d’origine éthiopienne jugé impur
Ecrit par El Matador     19-12-2013 11:33
Antisémite et fier de l'être :-)
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Sur le vif
  • Temps fort
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved