sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 15 Décembre 2017         

Lettre ouverte d'un universitaire algérien à Moncef Marzouki

Imprimer
Publié le Vendredi 16 Mars 2012 à 18:10
Ali Bensaâd Ali Bensaâd, universitaire et chercheur en France, était interdit de séjour en Tunisie sous Ben Ali. Après le 14 janvier 2011, il a sollicité, à plusieurs reprises les autorités tunisiennes, pour la levée de cette interdiction, mais vainement. Il adresse une lettre ouverte au Président de la République dont voici le texte intégral :


Monsieur le Président

Universitaire et chercheur en France (Université de Provence et CNRS- IREMAM), j’avais été interdit de séjour en Tunisie en raison de mes positions pour les droits de l’homme dans mon pays, l’Algérie, et de contacts avec des militants tunisiens des droits de l’homme. J’ai entamé des démarches auprès des autorités tunisiennes depuis près d’un an après avoir été bloqué aux frontières alors même que j’étais invité comme universitaire par les autorités nouvelles du pays. Mais depuis, l’interdit n’est toujours pas levé alors qu’au contraire, je peux me rendre librement en Algérie.  

Rien ne peut m’être reproché d’autre que mes idées et mes activités publiques d’universitaire. Je travaille dans un centre de recherche connu et dans une équipe où l’un de mes collègues est coauteur, avec vous, de votre ouvrage «Dictateurs en sursis». Je ne peux donc être un dangereux inconnu. Mon existence et mon activité sont transparentes et peuvent se vérifier publiquement par n’importe qui sur la page que me consacre le site de mon université et de mon centre de recherche : http://iremam.univ-provence.fr/spip.php?article33

Par ailleurs, le hasard a voulu que nous publions, vous et moi, le même jour, il ya 4 ans, une tribune, la votre dans «Libération1» et la mienne dans «Le Monde2», où il était question de démocratie et de liberté de circulation. Ce ne sont certes pas des idées condamnables dans la Tunisie d’aujourd’hui où vous les défendez.

J’ai encore récemment dans une interview au journal «Le Monde3» salué votre initiative de relance de l’UMA. Ce n’est pas non plus une position attentant aux intérêts de la Tunisie.

Je mesure l’urgence et l’immensité des taches auxquelles vous devez faire face. Mais, après avoir vainement frappé à diverses portes, je me trouve contraint de m’adresser à vous convaincu de votre attachement à la démocratie et la liberté de circulation.
Respectueusement,
Ali Bensaâd


1-http://www.liberation.fr/tribune/010185246-democratie-entre-deux-rives

2-  http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/07/10/pour-les-europeens-s-agit-il-de-contenir-le-sud-ou-de-s-ouvrir-a-lui-par-ali-bensaad_1068628_3232.html

3-http://www.lemonde.fr/tunisie/article/2012/02/17/la-tunisie-remet-la-construction-maghrebine-au-gout-du-jour_1645006_1466522.html


Soyez des journalistes citoyens
Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez exprimer vos coups de cœur, coups de gueule ou revenir sur n’importe quel sujet qui vous tient à cœur, un événement qui vous interpelle, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant  ici.
GlobalNet se fera un plaisir de les publier, avec ou sans la signature de leurs auteurs. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo.



 

Commentaires 

 
0 #3 C pas lui qui décide ;-)
Ecrit par Si Toyen     04-05-2012 23:11
Salam Cousin,

Je vous suggère d'écrire au ministère de l'intérieur... avec en cc (votre) Marzouki, si vous y tenez...

Salam,
Cousin

P.S.: Merci nous tenir (nous zôtres génautes) au courant...
 
 
+5 #2 marzouki l'amnésique
Ecrit par james-tk     17-04-2012 23:00
J'en ai bien peur que votre demande restera " lettre morte ",car,ni "marzouki,ni jebali,ni ben jaâfar",ce choix en minuscule n'est pas du tout neutre,et cela exprime mon total mépris à ces trois incompétents et bras cassés,qu'une majorité écrasante du peuple tunisien rejette en bloc.D'ailleurs,si la Tunisie fonctionne,c'est tout simplement grâce à la société civile,et ce,malgré toutes les difficultés que vous n'ignoriez certainement pas! En lisant votre lettre,j'ai eu honte,car,pas besoin d'être un fin politique pour savoir que ce prétendu président de la république aurait dû,dès les premières heures de sa prise de fonction,prendre la décision de lever ou de suspendre l'interdiction de pénétrer sur le territoire tunisien ???
 
 
+16 #1 trop démocrate!
Ecrit par Royaliste     26-03-2012 21:32
faites vous pousser une barbe, appelez au meurtre et a la haine et vous allez avoir votre visa ou meme un titre de séjour illimité en Tunisie
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Sur le vif
  • Temps fort
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved