sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 23 Juillet 2017         

Ensemble, réalisons le rêve tunisien !

Imprimer Envoyer
Publié le Jeudi 24 Novembre 2011 à 11:59
Nous avons choisi ceux qui nous permettront de réaliser notre rêve. Je me rends à la station de l’autocar, et je vois défiler devant moi une centaine de chauffeurs, élégants et bien coiffés. Je demande aux passagers assis : « Est-ce une grève ? Pourquoi sont-ils tous dehors ?», l’un d’entre eux me répond : « Nous allons pour la première fois de notre histoire choisir nos propres chauffeurs qui nous mèneront enfin à la place de la liberté !»

Je fus surpris d’entendre de telles nouvelles, moi qui étais habitué à voir les mêmes chauffeurs désignés par le même responsable nommé par ses supporters « notre unique choix » ; Je tendis mon oreille afin d’entendre le programme de conduite routière de chacun d’entre eux. Je ne voyais que des points communs dans tous les discours à quelques différences près. « Nous allons respecter tous les feux, nous allons assurer des voyages exemplaires en tout confort, nous allons augmenter les places libres dans les autobus et créer 25000 places supplémentaires, nous allons favoriser le transport des personnes âgées, nous allons mettre un peu de musique dans les autocars, les passagers pourront également effectuer librement leurs prières pendant les trajets".

Bref, les promesses semblaient ne pas finir et étaient dures à réaliser, d’autres chauffeurs qui étaient méconnus énonçaient des propos incohérents du genre : « Nous allons vous transporter à votre destination par une durée ne dépassant pas une minute, ceux et celles dont l’âge est supérieur à 35 ans bénéficiera du transport gratuit, il aura aussi un plat gratuit, une boisson gratuite en sus d’un cadeau dont la détermination sera laissée à la discrétion des chauffeurs..»

L’heure de gloire a sonné, chacun d’entre les passagers se dirigea vers le guichet afin de concrétiser le choix qui répond le plus à ses attentes et ses principes, j’en ai vu croyant aux promesses les plus folles et irréalisables, d’autres croyaient au transport moderne et progressiste avec tout ce qui s’y rapporte en matière d’ouverture sur le monde extérieur et de la coopération avec les chauffeurs Européens. Ils défendaient la thèse que tous les voyageurs, quelque soient leurs sexes, avaient le droit de s’asseoir ensemble sur le même banc d’égalité, sans aucune restriction à titre religieux. En effet, ces votants étaient pour la séparation entre le transport et la religion. Une autre bonne majorité croit en la justice sociale au sein de l’autobus. Ces militants avaient marre de voir le bus les mener toujours par le même itinéraire et de toujours passer devant les bars. Casser les mauvaises habitudes, obtenir des billets moins chers, et exercer librement ses pratiques religieuses au sein de la communauté voyageuse, quoi de mieux qu’un Imam pour conduire cet autobus ?

« Non ! S’interposera une autre immense partie, ce n’est pas à l’Imam de nous dicter ou nous asseoir, comment nous asseoir et quelle tenue vestimentaire mettre en montant dans l’autobus ! »

« Cet homme interdira aux femmes de prendre l’autobus, il mettra fin à la musique en plein trajet, et encouragera les salafistes à semer la violence entre les citoyens de l’autocar. »
Nous avons entendu plusieurs critiques de ce genre jaillir aux côtes de la station. Bien que le guichetier qui veille à la bonne marche de ces élections soit entouré de guichetiers étrangers venus spécialement pour les superviser. N’étant pas habitués à la démocratie routière, les passagers se laisseront envahir par une crise de confiance sans similaire.

Rappelez-vous leur dirais-je d’un passé assez proche, ou le conducteur était toujours le même, ne voulant guère se séparer de son siège. Rappelez-vous le jour où il avait prononcé un discours magique énonçant : « Je vous ai compris, et c’est pour cela que je vous autorise le WIFI dans les autobus ; On m’a certes trompé et je sais que la trajectoire de l’autobus n’est pas celle que vous préférez mais ils seront jugés. Et oui, ils seront jugés. Beaucoup de choses ne se sont pas passées comme je le veux, mais je ne suis pas un soleil pour, pour, pour éclairer tout l’autocar (en frappant bien sur le klaxon inconsciemment). Et je le répète encore une fois, assez des rafles inopinées des contrôleurs, les contrôleurs n’ont aucune raison d’être, ce n’est pas logique, assez des contrôleurs vivants. »

Est-ce que vous voulez encore de ce magicien maladroit qui ne sait que faire des promesses, ou bien vous adorez la nouvelle situation et cet air de démocratie qui rayonne nos autobus ? Nous devons tous monter dans cet autocar, et c’est un groupe de conducteurs choisis par nous même qui vont nous mener à la place de la liberté. Il faut leur faire confiance, et coopérer avec eux afin de réaliser le plus grand des rêves : Le rêve Tunisien !

Mohamed Madhour l'artistou

Soyez des journalistes citoyens
Cette rubrique est aussi la vôtre. Si vous souhaitez exprimer vos coups de cœur, coups de gueule ou revenir sur n’importe quel sujet qui vous tient à cœur, un événement qui vous interpelle, vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos écrits en cliquant  ici.
GlobalNet se fera un plaisir de les publier, avec ou sans la signature de leurs auteurs. Vous avez tout à fait le droit de garder l’anonymat ou de signer avec un pseudo.



 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Sur le vif
  • Temps fort
  • National
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved