sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 20 Janvier 2019         

Tunisie: La demi-pension à l'école pour lutter contre la toxicomanie (Mekki)

Imprimer
Publié le Lundi 30 Juillet 2012 à 11:31
Dans une interview accordée au journal Assabah, le ministre de la Santé, Abdella tif Mekki, a parlé du système de santé, des réformes administratives et de la nécessité de mettre en place un plan de prévention pérenne, pour lutter contre certains dangers qui touchent les jeunes.
« La priorité est la bonne gestion des 6 millions de dinars de budget consacré à couvrir le gap entre ce que rembourse la CNAM et ce que paie le patient », a-t-il dit.

Il est à préciser que les deux tiers des  1500 millions de dinars déboursés par la CNAM,  sont pour le secteur privé. "Nous avons un plan de restructuration du dispositif sanitaire pour combler les brèches, et ce en travaillant avec tous les secteurs et parties concernés, à commencer par la société civile, les syndicats et les ministères, capables d’alléger les coûts de soins, et ce en améliorant la prévention », a dit le minstre.

Il préconise à ce titre d’ instaurer de nouveau  la demi-pension pour les élèves qui le désirent, ce qui serait à même de préserver des millions d’enfants et de jeunes des dangers du tabagisme, de la toxicomanie et de la de la rue, y compris la possibilité de contracter des maladies comme le Sida ou le cancer.

Abdellatif Mekki considère  que l’ancienne politique de santé a atteint ses limites, c’est pourquoi il annonce l’organisation d’un dialogue national autour de la santé, afin de recueillir les différents avis. Cette consultation aura lieu avant la fin du mois d’août.
Interrogé sur la malversation au sein des hôpitaux, le ministre répond qu’ Il existe évidemment de la malversation qui est en rapport avec certains choix. « C’est surtout dû au fait qu’il n’existe pas de système informatisé national pour la santé…la réforme sera radicale. Un système informatisé permettra au ministre et à tous ses collaborateurs centraux et régionaux de pouvoir accéder à tout moment à un dossier, en cliquant sur une simple touche.  On connaitra avec exactitude la rotation des stocks des médicaments, des équipements médicaux, et du personnel médical », a-t-il ajouté.

Au sujet des  prix des soins dans le secteur privé, le ministre parle de négociations qui auront lieu entre le ministère et les professionnels  et qui réuniront les représentants de la société civile, les consommateurs, les syndicats pour connaitre leur avis sur la question.
Concernant le secteur public, le ministre dit avoir adressé une circulaire aux hôpitaux pour qu’ils améliorent l'accueil des patients et pour ouvrir les consultations durant l’après-midi. Selon lui, les premiers résultats sont encourageants comme c’est le cas de l’hopital Charles Nicolle, dont le service des urgences s’est sensiblement amélioré.
Il s’est par ailleurs dit inquiet pour l’état de l’hôpital Razi des maladies psychiatriques, et qu’il a eu récemment une réunion à ce sujet, dans l’optique de le voir retrouver son aura comme du temps du docteur Slim Ammar.

Interrogé sur le plan d’action consacré aux 350 mille toxicomanes, le ministre a annoncé la réouverture du centre de désintoxication de Zaghouan et le travail effectué de concert avec le centre de Sfax, ouvert grâce à  l’initiative de la société civile et aux médecins.
Le ministre a réitéré qu’actuellement le principal objectif demeure celui de réinstaurer la demi-pension ou la mi-temps pour les élèves, pour leur éviter la rue et la tentation de la première cigarette. «J’espère que nous réussirons à réaliser ce plan en collaboration avec la famille éducative, notamment après qu’il se soit avéré qu’une grande partie des toxicomanes a commencé à utiliser les seringues, ce qui est à même de favoriser la propagation du SIDA et d’autres maladies encore».



 

Commentaires 

 
+3 #1 RE: Tunisie: La demi-pension à l'école pour lutter contre la toxicomanie (Mekki)
Ecrit par Montygolikely     30-07-2012 13:24
..."C’est surtout dû au fait qu’il n’existe pas de système informatisé national pour la santé…"...
Taclez les vrais problèmes et vite fait, ça évite des palabres inutiles....
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • National
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • Monde
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved