sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 14 Décembre 2018         

Afef Jnifen parle de son combat contre la xénophobie

Imprimer
Publié le Mardi 30 Juin 2009 à 12:58
Afef Jnifen se bat contre la xénophobie en ItalieLe Temps- Née le 3 novembre 1963, à Ben Guerdane dans le gouvernorat de Médenine, Afef Jnifen est l'unique fille de sa famille composée de cinq autres enfants. Son père Mohamed, qui occupa pendant un certain temps le poste de ministre plénipotentiaire, les installa très tôt à Tunis la capitale où Afef affirme avoir vécu une enfance très heureuse entre le quartier d'El Omrane et celui de Lafayette : " je me comportais plutôt comme un garçon et jouais avec des enfants de toutes les religions. C'est ce qui explique aujourd'hui ma grande tolérance. " Après un premier mariage raté (elle dit avoir convolé à 14 ans avec un Tunisien dont elle était amoureuse), elle part à Paris pour une carrière de mannequin assez tardive (à 22 ans) qui l'emmènera aux quatre coins du monde. Elle fut lancée par le photographe des stars Jean Paul Goude qui engagea également Grace Jones avec qui Afef Jnifen collabora quelque temps pour des spots publicitaires. Le mannequin tunisien travaillera par la suite pour de grands noms de la haute-couture tels Armani, Gaultier, Chanel, Ferrari et Roberto Cavalli. Ce dernier fera d'elle très rapidement sa muse et son porte-bonheur à son arrivée en Italie où elle obtient la nationalité du pays après son mariage en 1990 avec l'avocat romain Marco Squatri. Entre 1996 et 1997, elle apparaît à la télévision en tant qu'invitée de l'émission Maurizio Costanzo Show. L'année d'après, elle est engagée comme présentatrice du magazine de Mediaset, Nonsolomoda. Elle fait alors la connaissance de son actuel mari, l'entrepreneur Marco Tronchetti Provera, patron de Telecom Italia et de Pirelli, dont elle a un fils.

Afef Jnifen au Temps : « Un jour peut-être, vous me verrez ministre en Italie »
Nous l'avons rencontrée dans les studios de Nessma TV. Toujours aussi amène et aussi souriante, l'égérie de L'Oréal, comme on aime la surnommer, a bien voulu nous accorder ce bref entretien dans lequel elle revient notamment sur le combat politique qu'elle mène quasiment en solitaire pour la défense des Arabes et des Musulmans vivant sur le sol italien. Elle y parle également d'immigration clandestine, de mafia, de la menace constante qui pèse sur sa vie, de ses projets de militante, mais aussi de son mari et des contraintes de sa vie de top model de renommée internationale.

A propos de vos activités militantes, comment se traduisent-elles au quotidien ?
Je mène en effet une lutte quotidienne contre les préjugés visant les Arabes et l'Islam. Toute sorte de manifestation est propice à mes yeux pour défendre cette cause. Je mets ma notoriété de top model et d'animatrice adulée par les Italiens au service de l'idéal de tolérance que je prône. Si je constate que le préjugé raciste exprimé est le fait d'une manipulation politique extrémiste, je fais tout pour en dissuader ceux qui le véhiculent. S'il s'agit d'une conviction personnelle, je réponds du tac au tac à mon interlocuteur comme je l'ai fait avec le journaliste d'origine égyptienne Magdi Allam que j'ai pris au début de notre relation pour un sincère compagnon de route. Or, depuis qu'il s'est converti au christianisme, il n'arrête pas ses attaques virulentes contre l'Islam et ses adeptes. Je me sens parfois très seule parce qu'il n'existe pas en Italie, comme c'est le cas en France, d'associations fortes pour défendre la colonie maghrébine et arabe. Mais n'allez pas croire que tous les Italiens nous sont hostiles. Certes la crise mondiale actuelle a exacerbé ou réveillé quelques vieux réflexes xénophobes (principalement contre les Arabes), mais pas au point de faire de l'Italie un enfer pour nos colonies. C'est pour cette raison que je conseille à ceux qui rêvent d'y venir travailler de passer par les instances légales afin de garantir des conditions de vie et de travail dignes. Vous me comprendrez quand vous constaterez comme moi l'humiliante misère dans laquelle vivent les immigrés clandestins dont une partie est enrôlée et inhumainement exploitée par les réseaux mafieux italiens.

Quel est votre autre atout dans ce combat de tous les instants ?
Incontestablement, mon indépendance ! On s'efforce toujours de me trouver une filiation politique quelconque, mais j'échappe constamment à leurs étiquettes. Le moment n'est pas encore venu pour que je fasse partie d'un groupe déterminé. Mais cela ne va pas tarder. J'ai toujours pensé que ma carrière de top model et d'animatrice à la télé ne représente qu'une étape préparatoire pour des engagements plus politisés. Je dois beaucoup également à mon éducation de fille à principes et très volontariste. J'en remercie infiniment mes parents qui ont fait de moi la militante dévouée que je suis en faveur des plus nobles idéaux humains. Et qu'importe si cela me vaut aujourd'hui de vivre sous la menace constante d'un attentat visant ma personne. Où que j'aille maintenant, je suis accompagnée d'un garde du corps engagé par mon mari chéri. Mais même si je ne jouissais pas de cette protection, je resterais sur mes convictions et m'opposerais aussi farouchement à toutes les injustices.

 

Commentaires 

 
-1 #9 afes jnifen
Ecrit par maximus     19-07-2009 19:18
Etant Italien je connais trés bien Afes Jnifen,je trouve que cette femme marié avec une des plus grand fortune d'Europe,(Tronchetti Provera est un homme trés riche),d'une arrogance insupportable.
Je confirme qu'elle est musulmane,mais cela n'est pas mon affaire,mais quand on habite en Italie et on mêne la belle vie comme elle le fait,insulter de la sorte mon pays me semble un peux mal placé.Certe les Italiens on beaucoup de reserve vis a vis de l'Islam,est c'est normal.Nous savons aussi que l'Islam est un terrible danger pour les democraties.
Magdi allam sait de quoi il parle etant un ex musulman,si elle ne supporte pas la critique de l'Islam,comme disait Pericles: les portres d'Athene sont grand ouvert a qui ne se plait point.Nous avons contrairement a ce qu'elle affirme beaucoup d'organismes pour la lutte contre l'intollerance,certes pas de sos racisme grace a Dieu.
 
 
+1 #8 intox
Ecrit par moha     05-07-2009 16:28
mais vous etes fou ou quoi,sa maman est musulmane et son papà s'appelle mohammed ; )) c un nom juif oui?hahahahah.
arreter de dire des monsonges et on est fière nous immigrés musulman et arabes en italie d'avoir une femme courageuse comme elle.. le rsete c de la pure jalousie et méchanceté..
 
 
0 #7 Mais De Quoi Vous Parlé...!!!
Ecrit par TTBA     01-07-2009 04:02
Ya Oulédi..Afef Jnifere Elle Est 100% Tunisenne et Ca je vous l'assure Personnellement , et Pour ceux qui parle de juife ...Brabi dite Moi Emnin jeha ..Elle Est Musilman et d'une famille Musulmane et pratiquante a 100% et D'ailleurs sa famille a vécu Un certain temps en Arabie Saoudite ( vue le travail de son père ) ...La je peux vous assuré ca car je connais personnellement sa famille et je peux vous dire que vous vous garé complètement.

A bon entendeur Salut..!
 
 
+1 #6 A alex
Ecrit par Abou Jlail     01-07-2009 01:27
Tu cherches vraiment à susciter chez les tunisiens des commentaires racistes. Je sais qu'il en existe mais le tunisien en général a toujours côtoyé dans son histoire les juifs les chrétiens et autres sans aucun souci. Qu'elle soit juive musulmane, athée ou autre c'est une tunisienne et nous sommes fiers de tous les tunisiens de toutes confessions et de toutes couleurs.
En tous les cas qui sème le vent récolte la tempête....
A bon entendeur
 
 
0 #5 Alex sait plus que nous!!!!
Ecrit par baldaquino     30-06-2009 20:32
En tant que connaisseur de l'actualité médiatique italienne je peut vous assurez que Afef est tout sauf juif, Afef est rester musulmane et défend sa religion mieux que d'autre dans les débats télévisé comme le prestigieux "porta a porta" de Bruno vespa.

Afef sei brava é intelligenti, brava perché ai saputo surpassare la tua belletza é dare piu peso alla connoscienza, intelligenté perché ai saputo ché é sbagliato rinonciare ai tuoi originé, continua cosi é sai ché siamo tanti a sostenerti nelle tui battaglie.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • National
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • Monde
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved