sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 20 Juillet 2018         

Syrie : Pékin opposé à l’usage de la force et prône une solution politique

Imprimer
Publié le Lundi 16 Avril 2018 à 12:42
AFP - La Chine s'est dite samedi "opposée à l'usage de la force" après les frappes menées en Syrie par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, et a réclamé un retour "dans le cadre du droit international".

"Nous nous opposons constamment à l'usage de la force dans les relations internationales, et soutenons le respect de la souveraineté, de l'indépendance et de l'intégrité territoriale de tous les pays", a déclaré Mme Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Nous appelons les parties concernées à revenir dans le cadre du droit international et à résoudre la crise par le dialogue et la négociation", a-t-elle ajouté, dans un communiqué sur le site du ministère.

"Toute action militaire unilatérale qui contourne le Conseil de sécurité de l'ONU (...) contrevient aux principes et normes élémentaires du droit international, et ne fait que compliquer la résolution du problème syrien", a encore observé Mme Hua.

"Une solution politique est la seule issue possible", a-t-elle ajouté, rappelant que Pékin demande "une enquête complète, équitable et objective" sur l'attaque chimique en Syrie, et que "nulle partie ne devait préjuger des résultats" de celle-ci.

La Chine s'était déjà dite jeudi opposée à tout "recours impulsif à la force" en Syrie, se disant "inquiète d'une possible escalade des tensions".

Pékin avait par ailleurs indiqué jeudi avoir été en contact au sujet de la Syrie "avec les Etats-Unis, la Russie et d'autres membres du Conseil de sécurité de l'ONU", ainsi qu'avec "les pays de la région".

La Chine, comme membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, a mis à plusieurs reprises son veto depuis 2011, à chaque fois aux côtés de la Russie, à des résolutions onusiennes sur la Syrie, s'opposant farouchement à toute intervention américaine.

Plaidant pour une "résolution pacifique" de la crise syrienne, Pékin avait accueilli en 2016 le chef de la principale formation de l'opposition syrienne en exil quelques semaines après une délégation de membres du gouvernement syrien.
 

Commentaires 

 
0 #1 Crime
Ecrit par mehdi mountather     23-04-2018 14:21
La fin des guerres en Syrie en Yémen la fin d’israél Daech et Boko Haram de poser leurs armes le 23.4.2018 pour éviter la vengeance d’ ALLAH par un cataclysme pire que le tsunami de Japon Volcan d’Islande séisme de Haïti en Usa en Europe et dans le monde si la fin du monde 27.4.2018 aux non musulmans de se convertir a l’islam pour éviter l’enfer.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Monde
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved