Nicaragua rompt ses relations diplomatiques avec Israël

Imprimer
Publié le Mercredi 02 Juin 2010 à 10:16
Daniel Ortega, Président du Nicaragua.bbc arabic - "Le Nicaragua a rompu ses relations diplomatiques avec Israël, en riposte à l’assaut israélien  contre la flottille de la liberté transportant de l’aide humanitaire à destination de la bande de Gaza", selon un communiqué de la présidence publié mardi.

Le Président du Nicaragua, Daniel Ortega, a donné lecture à ce communiqué sur les ondes,  annonçant que "le Nicaragua rompt ses relations diplomatiques immédiatement avec le gouvernement israélien".

Le gouvernement du Nicaragua, proche de la gauche radicale, "affirme le caractère disproportionné de l’attaque contre le convoi humanitaire, en violation criante du droit international et des droits de l’Homme", a encore souligné Daniel Ortega.

Après avoir exprimé sa solidarité et ses sincères condoléances aux familles des victimes et aux gouvernements dont elles sont issues, Managua a lancé un appel pour la libération des membres de la flottille. Elle a également réitéré son soutien inconditionnel pour la lutte du peuple palestinien, et appelé à lever l’embargo imposé au peuple de Gaza.

En janvier 2009, le Venezuela  et la Bolivie ont rompu leurs relations diplomatiques avec Israël, après la guerre israélienne contre Gaza. Cuba en a fait de même en 1973.