sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 29 Juillet 2016         

Libye : Combats meurtriers à Benghazi entre islamistes et miliciens

Imprimer Envoyer
Publié le Samedi 17 Mai 2014 à 09:26
Des affrontements ont fait une vingtaine de morts à Benghazi. Reuters - Des affrontements entre forces fidèles à un général libyen à la retraite et milices islamistes ont fait une vingtaine de morts vendredi à Benghazi, berceau du soulèvement contre Mouammar Kadhafi en 2011, où les autorités ont fait fermer l'aéroport.

Appuyés par des hélicoptères, des combattants emmenés par le général Khalifa Haftar, une des figures de la révolte contre le régime de Kadhafi, ont bombardé des positions d'Ansar al Charia et d'un autre groupe islamiste, selon Mohamed Al Hedjazi, qui se présente comme un porte-parole de l'"Armée nationale libyenne", une force proclamée par le colonel Haftar.

L'objectif, a-t-il dit, est de rétablir la légitimité de l'Etat libyen.

Mais leur coup de force est un nouveau défi lancé au fragile gouvernement central en place à Tripoli. Et le Premier ministre libyen, Abdallah al Thinni, a ordonné à l'armée régulière de contrôler tous les groupes armés opérant dans Benghazi, y compris la force armée du général Haftar.

"Nous avons donné des ordres (...) pour intercepter toute force cherchant à pénétrer à Benghazi parce qu'il n'ont pas de légitimité étatique", a-t-il dit.

Le chef d'état-major des forces armées libyennes avait déclaré auparavant à la télévision publique qu'il n'avait pas donné l'ordre à l'armée régulière d'attaquer des bases à Benghazi. Pourtant, sur le terrain, des témoins ont dit qu'un hélicoptère de l'armée régulière avait été utilisé pour certains des assauts contre les bases islamistes.

Les combats ont fait au moins 19 morts et près de 70 blessés, selon un bilan obtenu de sources médicales auprès des hôpitaux de la ville.

Dans la Libye en déliquescence de l'après-Kadhafi, assassinats et attentats à la bombe attribués aux islamistes ont lieu régulièrement contre l'armée à Benghazi. Ansar al Charia a été ajoutée cette année à la liste des organisations considérées comme terroristes par les Etats-Unis.

Le mouvement a ses propres points de contrôle dans Benghazi et gère aussi un certain nombre d'associations caritatives.

En février, le général Haftar était apparu en uniforme militaire à la télévision en appelant à la création d'une commission présidentielle qui gouvernerait jusqu'à de nouvelles élections, ce qui avait suscité des rumeurs de coup d'Etat.

Le gouvernement libyen avait indiqué que le général n'avait aucune autorité et l'avait menacé de poursuites judiciaires.

L'armée libyenne est toujours en phase de formation et le gouvernement central reste fragile et paralysé par les rivalités internes. La nouvelle constitution reste à écrire et le pays en est à son troisième Premier ministre depuis le mois de mars.

Le gouvernement central est aidé par les Etats-Unis et les pays de l'Union européenne pour constituer son armée, mais il n'est pas à même de contrôler les brigades constituées par d'anciens rebelles qui ont combattu Kadhafi mais qui refusent de déposer les armes.

La production pétrolière pâtit de cette désorganisation. Elle est tombée à 300.000 barils par jour. Elle était de 1,4 million de bpj avant le début des mouvements de protestation, l'été dernier.
 

Commentaires 

 
-1 #2 @mes noteurs
Ecrit par Léon     20-05-2014 11:07
A tous ceux qui sont en train de me noter négativement je dirais que:
Oui excusez-moi je me suis trompé. La révolution a été une bénédiction pour le monde arabe et pour la Tunisie! Depuis le monde arabe se porte comme un charme et la Tunisie est devenue la Suède!
Bande d'hypocrites! Reconnaissez au moins que vous avez perdu et avez fait le mauvais choix et ruiné votre pays. Que Ben Ali sidkom et que c'est lui qui s'est débarrassé de vos tronches de haineux jaloux, et non pas vous qui vous êtes débarrassés de lui.
Votre révolution c'est de la mélasse engendrée par les défections humaines que vous êtes.
Léon.
 
 
-3 #1 2011
Ecrit par Léon     19-05-2014 08:47
Quand au tout début de la révolution, je m'égosillais à expliquer sur les journaux électroniques que ce sera une catastrophe aussi bien sur le plan national que sur le plan régional (arabe), on me traitait d'orphelin de Ben Ali.
Voilà le résultat et le fruit de votre haine, bande de traîtres: Vous avez détruit la Tunisie et encore plus le monde arabe.
Vous n'êtes pas dignes de l'héritage de Bourguiba, ni celui de Ben Ali.
Comment vous sentez-vous aujourd'hui que vous avez la certitude d'avoir été manipulés.
Il fallait écouter les propos qui vous déplaisaient au lieu d'écouter les applaudissement du congress américain.
Peuple d'écervelés. A quoi ont servi toutes ces années d'instruction, bande de prétentieux aux diplômes stériles.
Ayez au moins le fair-play de reconnaître que Léon avait raison et que vous aviez tort!
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Monde
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved