sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Jeudi 25 Mai 2017         

Israël refuse l’éventualité d’un démantèlement de son arsenal chimique

Imprimer Envoyer
Publié le Jeudi 12 Septembre 2013 à 15:31
Soldats israéliens. Les dirigeants israéliens sont conscients de l’éventualité d’un scénario, où des parties internationales demanderaient à Israël de se résoudre à démanteler son arsenal chimique, dans la foulée des contacts en cours entre les Etats-Unis et la Russie en vue de trouver une solution diplomatique garantissant le démantèlement des armes chimiques syriennes, rapporte le journal israélien Haaretz, cité par le site Arabs48.

Le ministère des Affaires étrangères israélien évoque le lien établi par les responsables russes lors des derniers jours, entre la destruction des armes chimiques syriennes et les capacités militaires israéliennes, ajoute le journal.

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré aux médias russes que "l’objectif de l’armement chimique syrien est de faire face à la force militaire israélienne". L’ambassadeur russe en France a déclaré, à son tour, que "l’objectif de l’armement chimique syrien, est la préservation d’un équilibre de dissuasion face à Israël qui possède une force nucléaire".

Israël qui avait  signé le traité de non-prolifération des armes chimiques en 1993, et ne l’a pas ratifié définitivement à la Knesset, refuse jusque-là de se soumettre à un système d’inspection et de contrôle. L’Etat hébreu ne s’est pas, non plus, engagé à ne pas prendre des décisions contraires à l’esprit du traité international. Selon Haaretz, l’attitude israélienne a été invoquée par la Syrie et l’Egypte pour justifier leur refus de signer le traité.

Le journal israélien a rapporté par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, Ighal Belmour, qu’Israël ne ratifiera pas le traité, tant qu’il existe des Etats dans la région, qui possèdent des armes chimiques, ne reconnaissent pas l’existence d’Israël et menacent de l’éradiquer. "Des organisations terroristes œuvrant sur instigation de ces Etats, peuvent utiliser les armes chimiques contre Israël", a-t-il dit.

"Israël a signé le traité, mais malheureusement, il existe des Etats dans la région, ayant utilisé les armes chimiques dernièrement, ou par le passé, dont des pays que l’on pense qu’ils se penchent sur la promotion de leurs armes chimiques, et ayant annoncé qu’ils ne signeront pas le traité, même si Israël le reconnaît", a-t-il souligné. "La menace d’utiliser les armes chimiques contre les civils en Israël, n’est pas théorique ou exclue. Israël ne peut pas l’ignorer, et ratifier ce traité", a-t-il ajouté.


 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Monde
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved