sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 22 Janvier 2017         

Ferme condamnation de l’Algérie, des EU et de l'UE du meurtre de Brahmi

Imprimer Envoyer
Publié le Vendredi 26 Juillet 2013 à 09:02
Feu Mohamed Brahmi.APS & AFP - L’Algérie a condamné "fermement" l’assassinat jeudi du coordinateur général du Mouvement populaire et membre de l’Assemblée nationale constituante en Tunisie, le député Mohamed Brahmi.

"Nous condamnons fermement l’assassinat du coordinateur général du Mouvement populaire et membre de l’Assemblée nationale constituante, le député tunisien Mohamed Brahmi", a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration à l’APS.
"Nous présentons nos sincères condoléances à la famille et aux proches de la victime et nous réaffirmons notre pleine solidarité avec le peuple tunisien", a-t-il souligné.

"Nous réitérons notre condamnation du recours à la violence, sous toutes ses formes, et appelons toutes les forces politiques tunisiennes à tout faire pour surmonter cette dure épreuve en veillant à la sauvegarde de l’unité nationale et en œuvrant à la réussite de la transition et du processus démocratique dans le pays", a ajouté le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Acte révoltant et lâche
Les Etats-Unis ont vigoureusement condamné jeudi l'assassinat, de l'opposant tunisien Mohamed Brahmi et réclamé une enquête approfondie pour traduire devant la justice ses instigateurs.

"Ce n'est pas le premier assassinat politique commis depuis le début de la révolution tunisienne et rien ne peut justifier semblable acte révoltant et lâche dans une Tunisie démocratique", a déclaré Mary Harf, porte-parole du département d'Etat lors de son point de presse quotidien.

Ashton appelle à une réponse "citoyenne et pacifique"
La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton a condamné "avec la plus grande fermeté" l'assassinat, et appelé la Tunisie à une "réponse citoyenne et pacifique" à ce meurtre.


 

Commentaires 

 
0 #3 Réponse à ceux qui parlent sans connaissance
Ecrit par La réalité     29-07-2013 00:37
L'Algérie ne veut de mal à personne, et elle se débrouille toute seule comme un vrai pays souverain pour gérer quoi que ce soit. L'Algérie n'a pas une politique de semer la zizanie autour d'elle, elle est solitaire donc laisser la tranquille, elle ne veut de mal à personne et pour certaine personne qui sont jalouses qu'en Algérie il ne se passe rien (parce qu'elle a connu bien avant tous ces pays la révolution), bin que Dieu vous guide insha'Allah.. Amine
 
 
0 #2 ALGÉRIE COMPLICE
Ecrit par Ramos     26-07-2013 14:12
Réponse au Baron.
Comme apparemment tu est bien informé depuis ton observatoire marocain comme nul ne peut le nier, pourquoi tu ne cite pas les noms de personnes ou de groupe de personnes qui ont fait le coup.
 
 
+2 #1 ALGÉRIE COMPLICE
Ecrit par LE BARON     26-07-2013 10:14
nul ne peut nier l'implication des généraux algériens et leur services secrets :après l'assassinat crapuleux de Chokri Belaid les meurtriers sont venus et ressortis a partir de notre frontière ouest ,la mort suspecte de l'avocat Ben MRAD qui a menacé de tous divulguer ;les généraux ont peur que le peuple algérien se réveille et les renverse a l'instar de l’Égypte et ils font tous pour faire échouer l’expérience tunisienne en semant la zizanie a travers ces meurtres crapuleux
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Monde
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved