sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Jeudi 15 Novembre 2018         

"Danger d'une famine imminente et géante" au Yémen, selon l'ONU

Imprimer
Publié le Mercredi 24 Octobre 2018 à 10:24
AFP - Le Yémen fait face à "un danger clair et présent d'une famine imminente et géante", a averti mardi le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock, qui estime à 14 millions le nombre de personnes qui pourraient en être victimes.

Le responsable a notamment réclamé "un cessez-le-feu humanitaire" autour des installations participant à la distribution d'aide alimentaire ou des infrastructures (ports) permettant de l'acheminer, lors d'une réunion du Conseil de sécurité convoquée à l'initiative du Royaume-Uni en raison de la dégradation constatée dans le pays.

"Les parties du conflit continuent de violer le droit humanitaire international", a-t-il dénoncé, en évoquant par exemple l'occupation d'entrepots contenant de la nourriture ou des attaques contre des hôpitaux.

Depuis la dernière mise en garde de l'ONU en septembre, "la situation a empiré", a ajouté Mark Lowcock. Il a écarté d'avance les arguments selon lesquels il répéterait tous les mois les mêmes avertissements. Les choses empirent vraiment et l'ONU était dans l'erreur récemment en évoquant le nombre de 11 millions de personnes pouvant être touchées par la famine, a-t-il dit.

L'estimation à prendre en compte est "14 millions", soit la moitié de la population totale du pays, a insisté le responsable de l'ONU.

Mark Lowcock a rappelé que trois critères permettaient de déclarer une famine: un foyer sur cinq fait face à un manque extrême de nourriture, plus de 30% d'enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition, et au moins deux personnes sur 10.000 décédent chaque jour.

Pour éviter la famine, outre un "cessez-le-feu humanitaire", il est nécessaire de protéger l'approvisionnement en nourriture dans le pays, d'aider financièrement l'économie via la Banque centrale, d'accentuer l'aide humanitaire et que les belligérants s'engagent dans une résolution politique du conflit, a-t-il énuméré.

Depuis 2015, le Yémen est soumis à une guerre opposant les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran, qui contrôlent le port de Hodeida ainsi que la capitale yéménite Sanaa, à une coalition arabe sous commandement saoudien qui défend le gouvernement réfugié à Aden (sud).

En plus de trois ans, le conflit a fait près de 10.000 morts, selon l'ONU.
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Monde
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved