sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mardi 19 Septembre 2017         

Corée du Nord : Le SG de l’ONU prévient contre les effets horribles d’une action militaire

Imprimer Envoyer
Publié le Jeudi 17 Août 2017 à 10:18
Antonio GuterresReuters - Le Secrétaire Général des Nations unies, Antonio Guterres, a estimé mercredi que le moment était venu de faire passer la diplomatie avant les attaques verbales dans le dossier nord-coréen et a proposé sa médiation.

"Il faut réduire la rhétorique et augmenter la diplomatie", a-t-il dit lors d'une conférence de presse, ajoutant avoir proposé ses services de médiateur aux deux Corées, aux Etats-Unis, à la Chine, à la Russie et au Japon, acteurs des "pourparlers à six" qui se sont déroulés de 2003 à 2006.

Cette tentative de dialogue visait à résoudre pacifiquement le contentieux sur les programmes nucléaires nord-coréens à la suite du retrait de Pyongyang du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP). Le processus n'a pas abouti, et le premier essai nucléaire nord-coréen, en octobre 2006, l'a enterré.

"Mes bons offices sont toujours à disposition, et j'ai transmis ce message hier (mardi) aux représentants des pays participant aux pourparlers à six", a dit le secrétaire général de l'Onu.

"La solution à cette crise doit être politique. Les conséquences potentielles d'une action militaire sont trop horribles pour ne serait-ce que les envisager", a souligné Guterres.

Après la brutale escalade verbale de la semaine dernière entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, un certain apaisement est revenu depuis le week-end.

Donald Trump, après avoir promis le 8 août "le feu et la fureur" à Pyongyang en cas de nouvelles menaces contre les Etats-Unis, a ainsi félicité mercredi le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un d'avoir suspendu le projet de tirs de missiles dans les environs de l'île de Guam, territoire américain dans le Pacifique.

"Kim Jong-un de Corée du Nord a pris une décision très sage et très raisonnée. Le contraire aurait été catastrophique et inacceptable", a-t-il tweeté.

Kim avait fait savoir la veille par l'agence officielle de presse KCNA qu'il allait observer l'attitude des Etats-Unis avant de prendre une décision sur ce projet de tirs de missiles dans les environs de Guam.

Mais si le ton a baissé, les sources de la crise sont inchangées.

En déplacement à Santiago du Chili, dans le cadre d'une tournée diplomatique en Amérique latine, le vice-président américain Mike Pence a réaffirmé que "toutes les options" étaient sur la table.

Il a également exprimé l'espoir que le Chili, le Brésil, le Mexique et le Pérou rompraient toutes leurs relations commerciales et diplomatiques avec le régime de Pyongyang.

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Monde
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved