sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mercredi 13 Décembre 2017         

Bachar al-Assad nie avoir ordonné l’attaque chimique

Imprimer
Publié le Lundi 09 Septembre 2013 à 09:27
 Bachar al-AssadAFP - Le président Bachar al-Assad a affirmé à la chaîne américaine CBS qu’il réfutait être derrière l’attaque chimique du 21 août, a rapporté dimanche le journaliste de CBS qui l’a interviewé à Damas.

«Il a nié avoir quelque chose à voir dans cette attaque», a affirmé le journaliste Charlie Rose sur CBS, alors que Washington menace Damas de frappes militaires, accusant le régime syrien d’avoir perpétré cette attaque.

Bachar al-Assad n'a vraisemblablement pas approuvé personnellement l'attaque chimique du 21 août dans les faubourgs de Damas, qui a tué quelque 1.400 personnes, selon des écoutes de l'armée allemande révélées par Bild dimanche.

De hauts gradés de l'armée syrienne "réclament régulièrement depuis environ quatre mois des attaques chimiques au palais présidentiel à Damas (mais) ces demandes ont été toujours refusées, et l'attaque du 21 août n'a vraisemblablement pas été approuvée personnellement par Bachar al-Assad", écrit le Bild am Sonntag.

L'édition dominicale du quotidien populaire s'appuie sur des écoutes effectuées par un navire espion de l'armée allemande, le Oker, stationné près des côtes syriennes.

Par ailleurs, Bild am Sonntag écrit que le président des services secrets allemands (BND), Gerhard Schindler, a récemment affirmé devant la commission de la Défense du Parlement allemand qu'Assad pouvait encore se maintenir longtemps en place.

La sanglante guerre civile en Syrie "pourrait encore durer des années", aurait-il dit devant les élus.

En outre, l'Inspecteur général de l'armée allemande, Volker Wieker, aurait expliqué devant la même commission, que l'influence d'Al-Qaïda au sein de la rébellion grandissait rapidement.
L'Armée syrienne libre, soutenue par l'Occident, aurait perdu le contrôle militaire et le flot de déserteurs de l'armée régulière la rejoignant serait désormais nul, notamment parce que les forces proches d'Al-Qaïda fusilleraient ces derniers.


 

Commentaires 

 
+1 #1 un autre mystére
Ecrit par Royaliste     09-09-2013 11:10
ce mystére s'ajoute a un autre : pourquoi Ali Laraydh a protégé les terroristes de Chaambi?

en parlant de ces egorgeurs il disait : ce sont juste des jeunes qui faisait du sport
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Monde
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • National
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved