sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Vendredi 26 Mai 2017         

Tunisie/ ANC : Ennahdha riposte à l’attaque du CPR sur le pouvoir exécutif

Imprimer Envoyer
Publié le Mercredi 04 Septembre 2013 à 17:54
Bisbille entre Ennahdha et le CPR sur le pouvoir exécutif. Le groupe parlementaire d’Ennahdha se dit étonné du communiqué du congrès pour la République, ayant pointé "la rigidité d’Ennahdha sur le pouvoir exécutif."

Le groupe parlementaire d’Ennahdha a rendu public un communiqué ce mercredi 04 septembre, où il précise "avoir pris l’initiative dans le cadre des séances de concertations des députés attachés au parachèvement de la transition démocratique, de proposer le lancement d’une commission chargée de cerner les points litigieux dans le projet de constitution, en vue d’élargir le cercle du consensus et faciliter l’adoption de la constitution, en préparation de la reprise de l’Assemblée, et de la commission du consensus sous la houlette du président de l’ANC". "Les représentants du groupe du CPR se sont opposés à cette proposition, et ont menacé de se retirer, ce qui nous a amenés à y renoncer", ajoute-t-il en substance.

Les députés d’Ennahdha font valoir "leur sens coopératif, et leur  prédisposition à interagir avec les propositions d’amendement au sein de la commission du consensus",  signalant avoir accepté tous les amendements décrétés jusque-là au sein de ladite commission.

Le groupe parlementaire d’Ennahdha précise qu’"un accord a été trouvé le 29 août sur l’amendement de l’article 76 du projet de constitution, et que l’amendement de l’article 77 a été discuté", mais ajoute "avoir été surpris le 30 août par la position des représentants du groupe du CPR qui se sont rétractés au sujet du consensus conclu le jour précédent".

Le groupe parlementaire du parti majoritaire se dit "étonné" par la formule utilisée par le groupe du CPR, "on dirait qu’il est le tuteur de la section du pouvoir exécutif et plus précisément du chapitre du président de la république", s’élève-t-il.

Les députés d’Ennahdha disent "avoir le sentiment que le groupe du CPR, à travers son attachement démesuré à certains points, pousse vers l’adoption d’un régime présidentiel déguisé". Ils déplorent "la récurrence des retards du groupe du CPR lors des réunions de la commission du consensus, ce qui retarde les réunions à plus d’une ou deux heures, voire conduit à l’annulation de la réunion".

Gnet


 

Commentaires 

 
-1 #1 Quand il s'agit de partager....
Ecrit par jugurtha     05-09-2013 09:52
Quand il s'agit de partager ils ne sont plus d'accord!!!!!
Avons nous besoin d'un protocole de 7 Novembre?

Voila le vrai visage de nos politiciens. un différent qui dure et durera encore longtemps. ils tiennent toujours aux kouchours et conduisent notre pays vers la ruine, ce pays que nous avons payé trop cher pour avoir entre nos mains.
ZABA , et je suis obligé de le citer comme un bon exemple, vace sa mains forte et ses bacs moins cinq à pu conduire le pays un bon moment au moins dans sa première phase. et cela ne searit être réalisable qu'après un consensus avec les autres partis politiques Ennahdha y comprise, Ghannouchi même à saluer le protocole de 7 Novembre . Avons nous besoin d'un protocole de 23 octobre ?? oui nous avons besoins d'un accord comme celui du 7 novembre et je demande à Monsieur Boccouche de nous en ecrire UN.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • National
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved