sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Jeudi 25 Mai 2017         

Tunisie : Rached Ghannouchi évoque la démission du gouvernement

Imprimer Envoyer
Publié le Lundi 30 Septembre 2013 à 11:25
Rached Ghannouchi. Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a déclaré que le gouvernement actuel va démissionner après avoir trouvé une alternative, récusant tout accord avec Béji Caïd Essebsi, afin qu’il accède à la présidence de la république, contre la conservation de la présidence du gouvernement par Ennahdha.

"La démission immédiate du gouvernement n’est pas à l’ordre du jour. Cette question n’est pas inscrite à dans  l’initiative du quartette, comme une condition immédiate, mais il s’agissait d’une condition de l’opposition", a-t-il souligné dans un entretien avec le journal algérien el-Khabar paru dans son édition de ce lundi, ajoutant que "cette condition est à l’ordre du jour des pourparlers et fait partie du dialogue".

"Le gouvernement va démissionner après avoir trouvé une alternative. Il ne peut pas démissionner pour laisser un vide dans le pays. La démission du gouvernement sera le résultat du parachèvement d’un processus transitoire", a –t-il martelé, ajoutant que ces questions seront évoquées lors du dialogue national. "Nous sommes ouverts à toutes les suggestions. Nous avons approuvé et approuvons encore l’initiative du quartette, comme base de recherche de consensus à même de sortir le pays de la crise".

Sur la question de savoir s’il avait conclu un accord avec Béji Caïd Essebsi pour qu’il accède à la présidence, contre la conservation de la présidence du gouvernement par Ennahdha, il a rétorqué, "il n’y a pas eu d’accord. Mais, nous avons évoqué la nécessité qu’il y ait coopération entre les différentes parties en vue d’une sortie de crise".

Sur l’appel de Moncef Marzouki à l’ONU pour la libération du président Morsi, Ghannouchi a approuvé cet appel et l’a imputé au passé de militant des droits de l’Homme de Marzouki. "Il a appelé toute sa vie à la libération des prisonniers, pourquoi ne demanderait-il pas aujourd’hui la libération de Mohamed Morsi, en tant que prisonnier politique. Le président Marzouki va-t-il renoncer à son parcours jalonné par des appels à la libération des prisonniers, a fortiori qu’il était président de la LTDH", a-t-il dit. 

Il a considéré la convocation par les Emirats et l’Egypte de leurs ambassadeurs en Tunisie, comme "un simple nuage d’été passager".  

Gnet


 

Commentaires 

 
+1 #1 mr
Ecrit par berrima     30-09-2013 12:41
Nous souhaitons aussi que la periode d'ennahdha soit "un simple nuage d'été passager"
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • National
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved