sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Jeudi 23 Mars 2017         

Tunisie : Blessure par balle d'un membre d'Ettakatol, le parti dénonce

Imprimer Envoyer
Publié le Mardi 24 Septembre 2013 à 11:35
Ettakatol Le parti Ettakatol annonce dans un communiqué dont une copie est parvenue à Gnet, que le jeune Sabri Sfari qui a reçu une balle au niveau de la mâchoire le samedi 21 septembre, tirée par un agent de l’ordre, est membre de son bureau régional à Bradaa (gouvernorat de Mahdia).

"Contrairement aux déclarations affirmant que ces faits sont le résultat d’un accident, le parti Ettakatol exige l’ouverture d’une enquête expresse au sujet de ce douloureux  et grave incident pour délimiter les responsabilités…Par ailleurs, le parti dénonce fermement le comportement des agents de l’ordre, contraire aux règles civiles et humaines les plus élémentaires", lit-on dans le communiqué , qui précise qu’une commission composée de dirigeants et députés à l’Assemblée nationale constituante d'Ettakatol a été dépêchée pour suivre l’affaire de très près.

Pour rappel, le ministère de l’Intérieur avait déclaré lundi dans un communiqué que la victime a été atteinte par balle, par accident, "survenu à cause d’une mauvaise manipulation de l’arme lors d’une ronde de police".  Sabri Sfari est actuellement soigné à l’Hôpital militaire de Tunis, et son état est stationnaire, selon le ministère.

Gnet
 

Commentaires 

 
0 #1 Arrètez la police!
Ecrit par volvert     24-09-2013 16:45
En somme, il s'agirait d'une bavure?
Le communiqué de l'Intérieur qui avance une explication digne des manipulations de la police française lorsque la victime est un Arabe. Toujours des balles "folles" qui sortent du canon "accidentellement", et toujours assez précises pour atteindre la cible.
Ce gouvernement est devenu irresponsable, au point de faire tirer contre ses alliés!
A quand une bavure visant un élément Nahdhaoui?
Un conseil: Désarmer la police serait la meilleure garantie pour tout citoyen de sortir indemne d'une rencontre avec certains policiers. Je veux dire, en sortir vivant, mais pas nécessairement à l'abri des maltraitances.
Comme quoi, il est difficile de rompre avec les traditions.
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • National
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved