sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Mardi 28 Mars 2017         

Tunisie : Abbou salue l'initiative du quartet et apporte des propositions

Imprimer Envoyer
Publié le Mardi 24 Septembre 2013 à 16:15
Mohamed AbbouMohamed Abbou, secrétaire général du Courant démocratique, salue dans un communiqué paru ce mardi, dont une copie est parvenue à Gnet, l’initiative du quartet parrainant le dialogue dans sa recherche d’un consensus pour sortir le pays de la crise. Il exprime par ailleurs sa position concernant certaines questions d'ordre nationale.

Au sujet du calendrier des élections, du parachèvement de la constitution et de la loi électorale, le courant appelle à tirer des leçons de l’expérience passée, et ce en donnant la liberté à l’Instance supérieure des élections de choisir les dates qui conviennent pour la tenue des élections, pour éviter un report qui pourrait destabiliser le pays: «Il  faut choisir des membres de cette instance lors d’une réunion ou deux, et lui accorder le délai figurant dans l’initiative du quartet, pour qu’elle décide des dates des élections. Une date qui sera ensuite annoncée par l’ANC», ajoute le communiqué.

L’adoption de la constitution dans un délai d’un mois ou un mois et demi est possible, selon le parti de Abbou, à condition que la commission de consensus termine son travail dans un délai maximum d’une semaine. "Mais la menace provient de l'intention de faire mention des délais dans la  la mini-constitution et de l'impossibilité de le proroger, ce qui pourrait exposer le pays à tous les dangers si l’on entre dans l’illégitimité, au cas où des députés ralentiraient la bonne marche des travaux ».

Au sujet de la constitution, le parti rappelle que les divergences au sein de l’assemblée nationale constituante étaient politiques et non pas techniques, à l’instar du régime politique, du gouvernement et de l’âge minimum pour se porter candidat aux élections. Il a appelé à ce que ces questions soient débattues lors du dialogue national, pour l’aspect important qu’elles revêtent pour l’avenir politique du pays.

Le courant démocratique rappelle que l’article 24 des dispositions provisoires indique qu’il est necessaire que l’ANC adopte la loi portant sur la justice transitionnelle. « Mais hélas, l’initiative du quartet n’y a pas accordé d’importance, pourtant considérée comme étant une revendication phare de la révolution, de la Kasbah 1 et Kasbah 2 », lit-on dans le communiqué.

Concernant la démission du gouvernement, le parti de Abbou estime qu’un nouveau gouvernement « ne sera pas forcément meilleure que celui-ci…Exposé à beaucoup de pressions sociales, il lui sera difficile d’affronter les défis… D’autant que le consensus au sujet de sa composition ne sera pas chose aisée. Comme il est possible que tous les candidats soient accusés de non indépendance », a-t-il précisé, ajoutant que la priorité en Tunisie était d’améliorer la situation sociale, économique et sécuritaire, ainsi que l’organisation d’élections indépendantes et transparentes. Il appelle à ce que les députés dissidents retournent à leur poste et à ce qu’ils planchent sur le contrôle des financements des partis, des associations et des médias, qui doivent tous se soumettre à la  loi. Comme il est nécessaire d’effectuer un changement chez les gouverneurs et les délégués et de se séparer de ceux qui appartiennent aux partis au pouvoir. Il préconise également des changements à la tête des médias publics conformément à l’avis de l’HAICA.

Selon le Courant Démocratiques, les principales attentes, sont l’instauration d’un climat politique stable à moyen terme, pour rassurer les partenaires économiques de la Tunisie. « Il faut à cet effet, réformer le code des investissements, le dispositif fiscal, et le dispositif de subvention de l’Etat..pour ce qu’ils représentent comme base importante à l’avenir de l’économie ».
Gnet

 

Commentaires 

 
0 #2 Mr Abbou ,,les Tunisiens ne sont pas dupes
Ecrit par ennahdamais     24-09-2013 23:35
Mr Abbou fait partie de ceux qui essayent de mettre les bâtons dans les roues du progrès de la Tunisie et veulent déchirer notre société et nous plonger dans une faillite et une pauvreté et une dépendance éternelle a des forces étrangères comme le FMI .
On comprend tous a fait que l’intérêt de la Tunisie peut être sacrifié par ce monsieur si a l’évidence son ex partie va tous perdre quand un gouvernement de compétences nationales prendra le jour.

On ne peut pas s’étonner que la constitution n’a pas pu être rédigée en 1an au maximum avec ce genre de députés.
Les Egyptiens ne sont pas plus intelligents que nous, alors qu’ils ont pu rédiger leur constitution en moins d’un an.
Bien que notre constitution n’était pas aussi mauvaise comme une minorité veut nous le faire croire.
Les députés de l’ANC et en particulier lui en tant que juriste ,ils ont pu procéder a enlever les articles rajoutés par les conseillers de Bourguiba et de Ben Ali et d’ajouter conformément aux objectifs de la révolution des articles renforçant les libertés et l’équilibre des investissements dans les régions, ceci surtout en s’appuyant sur une commission d’experts en droit constitutionnel et le boulot aurait pu se faire en moins de 6 mois avec un excellent Résultat.

Ce monsieur a critiqué l’armée et l’avait sali, il a même exigé la démission du Général Ammar, il a œuvré a démanteler le ministère des affaires intérieures alors que ces 2 institutions sont les éléments fondamentaux de notre stabilité.

Ce Monsieur n’a jamais donné une idée constructive en appui a la concorde nationale .
Il est tous a fait compréhensible que ce monsieur s’attache le plus possible a un gouvernement que des incompétents de son ancien partie notamment contribuent activement a diriger la Tunisie vers la faillite.

Devant le rapprochement des idées entre les forces constructives du pays et surtout qu’Ennahdha n’a plus le choix et doit réaliser que l’intérêt de la Tunisie prime sur l’ intérêt de son partie ,d’autant plus que la situation du pays est extrêmement critique et qu’elle a le dos au mur et qu’il est devenu impossible de continuer a faire l’autruche et dénigrer les Tunisiens, alors que ce monsieur qui sent qu’il a tous perdu aujourd’hui et n’aura aucune importance dans le future
,son seul espoir de se donner une importance c’est de tenter de semer la discorde et tenter de bloquer encore plus la Tunisie .

Il veut diviser pour avoir une chance de régner un jour mais hélas ces manouvres sont bien connues et n’ont aucun effet par rapport a l’intelligence et la clairvoyance du peuple Tunisien qui a découvert les manigances de ces vrais ennemis.

En ce qui concerne le communiqué de son partie ce jour il y’a des éléments évidentes qu’il aurait pu ne pas évoquer car le dernier des Tunisiens les connais et d’autres contre vérités qui n’ont pour but que de semer la discorde quand un semblant de consensus est imminent entre les Tunisiens.
En effet

1/ il est évident pour tous que c’est l’ISIE qui doit fixer la période nécessaire et suffisante pour organiser les élections mais il est aussi important de fixer une date approximative limite(supérieure de 1 a2 mois aux délais habituels mais pas plus ) dans la petite constitution en se basant sur l’avis du président de l’ancienne ISIE voir les instances internationales compétentes.

D’autant plus que vous avez-vous personnellement Mr Abbou planifié avec le reste des membres de la Troïka de dénigrer la volonté du peuple en ayant dépassé la période fixé dans le décret loi et sans fixer volontairement de limite dans la petite constitution de la mission que le peuple vous a élu pour la rédaction de la constitution consistant en une période ne pouvant pas dépasser pas 1 an d’autant plus que 11 parties représentés au sein de l’ANC ont signé cet engagement.
2/L’amère expérience des Tunisiens avec les parties de la Troïka (vous entre autre, en tant qu’ ancien cpr ) nous a montré que même en présence d’un décret loi vous avez planifié de vous éterniser dans cette position confortable ou vous continuer sans aucun scrupule a toucher des salaires d’excellence sans rien faire d’autant plus que vous avez commencé par une page blanche lors de la rédaction de la constitution et vous avez planifié de rester plus de 2 ans pour escroquer le peuple d’une allocation de retraite a vie conformément a loi que vous vous étiez-vous-même (les députés de la Troïka )voté . Ce qui est minable et condamnable, d’autant plus que le peuple se réserve le droit de porter plainte contre vous a ce propos.
3/La commission de l’ISIE est aussi une preuve du chef d’ouvre mafieux de la Troïka, mais heureusement qu’ il y’a une justice en Tunisie qui condamne les manigances de vos paires et démontre au monde les pratiques ignobles des soit disant commissions que vous organisez .
Le résultat c’est l’annulation de la liste des 36 et la condamnation de cette soit disant commission et il va falloir une commission administrative compétente et neutre pour faire le tri entre les candidats avant de les proposer au vote des parlementaires.
Rien que cela prendra au moins un mois.
4/Concernant le régime a adopter le peuple ne vous a pas demandé de vous éterniser a tergiverser et a ce qu’un partie force l’autre a adopter son point de vue.
Si vous n’avez pas un accord des 2/3 des députés sur un régime il faudrait expliquer au peuple les différents régimes possibles et il sera adopté celui qui aura la majorité au suffrage universel .C’est aussi simple que ça .

5/Concernant l’âge du président, personne n’a le droit d’exiger un âge limite aux candidats mais il faut demander un bilan de santé physique et mental aux candidats et c’est au peuple le choix de confier sa présidence a une personnalité ou une autre qui a les compétences physiques et mentales.

6/Mêmes les quelques 3000ex prisonniers d’Ennahdha (occupent actuellement tous des postes clés de l’état bien qu’il a fallu au moins les recycler et leurs faire des testes psycho sociales d’autant plus que certains ont bel et bien commis des crimes avérés au nom du peuple Tunisiens) ne doivent pas être exclus du droit d’élire et d’être élus du moment ou il ont bénéficié de l’amnistie générale.
C’est exactement le même raisonnement qui n’autorise personne a hotter la citoyenneté des quelques 1millions 500 adhérant de l’ancien RCD sous prétextes que certains parmis eux ont eu de hautes responsabilités.

Si jusqu’au jour des élections la justice n’a pas condamné tel ou tel personne et lui a hotté le droit à élire et a être éligible aucune loi ancienne ou nouvelle a visée ségrégative ne pourra être appliquée sur le terrain.

C’est pour cela que ni le Quartette ni n’importe quel organisme civile qui respecte les droits du citoyen et la légalité internationale ni même Ennahdha d’ailleurs ne vont partager votre idée qui reste sans lendemain et qu’il est vrai que vous avez toujours essayé d’imposer en voulant créer un déchirement de la société Tunisienne tous comme les sionistes et les Américain chaque fois qu’ils veulent affaiblir une nation mais les Tunisiens ne sont ni les Libyens ni les Iraquiens ni les Syriens et encore moins les tribus du pays du golfe .
Alors il est temps que vos similaires vont observer leur isolement car ils ne représentent en réalité qu’eux mêmes si ce n’est une tendance néo colonisatrice qui ne peut plus cacher pas son jeu aux Tunisiens .
7/Le nouveau gouvernement va être constitué avec l’approbation du parlement et la société civile ainsi que des parties. Ils vont s’accorder sur sa composition et vont l’aider à assurer sa mission convenablement.
Sa mission c’est d’assainir le pays des nominations partisanes de vos paires ;de préparer les élections et faire redémarrer le pays sur des bases solides.
Il ne pourra pas accomplir cette mission convenablement si vous (la majorité actuelle qui a mis ses alliés dans tous les rouages de l’état sans avoir les compétences requises) vous allez le censurer bien évidement chaque fois qu’il va démonter vos plans machiavéliques donc une majorité aux 2/3
est nécessaire pour le destituer .
Mais ceci ne donne pas non plus le droit à ce gouvernement de ne pas faire la mission confiée.les organismes garantes du dialogues vont le guider et l’aider dans ces missions selon la feuille de route du Quartette.

8/Aussi si vous continuer a penser, contrairement a la majorité des Tunisiens, que ces gouvernements de la Troïka ont pu donner la moindre satisfaction c’est que vous n’avez aucune objectivité .
9/Vous avez certainement fermé vos oreilles, vos yeux et votre bouche qui ne peut pas dire l’évidence contrairement au constat national et international alors que tout le monde attend avec impatience le départ de ce gouvernement avant la déclaration de faillite imminente de notre pays s’il continue a dénigrer tous les indices catastrophiques .

10/La priorité des premières priorités pour le monde entier est bel est bien le départ de ce gouvernement catastrophique pour laisser la place a un gouvernement des meilleurs compétences nationales .Ce n’est seulement qu’avec ce nouveau gouvernement que la confiance nationale et internationale va revenir et que le pays retrouvera sa stabilité.

11/Quand aux nominations et les différentes infractions commises par les gouvernements de la Troïka et que tu reconnais implicitement et dont tu viens de mentionner dans ta conclusion en pensant que le gouvernement que tu plébiscite va annuler.

12/Je pense qu’il ne faut pas rester naïf Monsieur Abbou .
Car contrairement a vous, les Tunisiens ne le sont pas, bien ont la preuve qu’au contraire on assiste depuis 1 mois a de plus en plus de nominations partisanes d’incompétents sans précédent.
13/Vous restez avec Mr Marzouki les seuls à soutenir que ces gouvernements sont les meilleurs du monde et contre tous et toute évidence malgré leur destruction de tous les fondements de la Tunisie.
14/Mais qu’allez vous représenter Messieurs au niveau de l’opinion publique de la Tunisie d’aujourd’hui et surtout de demain quand vous continuer a cachez le soleil en voulant faire croire qu’il fait nuit ???
15/Faire l’autruche n’a jamais résolu les problèmes, si non ça ce saurait.
 
 
+1 #1 fainéant
Ecrit par Royaliste     24-09-2013 21:39
Abbou le fainéant, la seule mesure qu'il a prise c'est de fermer les administrations les samedis, de tel facon que les travailleurs doivent s'absenter des bureaux pendant la semaine pour aller payer leurs factures
combien de Millions et d'heures de travail perdu nous a t il couté!
 
Ces commentaires n'engagent que leurs auteurs, la rédaction n'en est, en aucun cas, responsable du contenu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • National
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • Monde
  • Sport
  • Net & Info
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved