sur   
Suivez-nous
Accueil l Temps Fort l National l Monde l Sport l Net & Informatique
Dimanche 16 Décembre 2018         

Ghannouchi répond aux accusations, et affirme qu’Ennahdha ne menace personne

Imprimer
Publié le Lundi 03 Décembre 2018 à 11:17
Rached GhannouchiLe président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a répondu dimanche dans un meeting à l’Ariana aux accusations adressées à son mouvement d’avoir une organisation secrète, soulignant que la même accusation a été dirigée contre son parti sous l’ancien régime, et était à l’origine des procès intentés à son encontre. "On nous a accusés d’être une organisation secrète, notre réponse était : reconnaissez-le et laissez-le militer dans le cadre de la démocratie et de la primauté de la loi", a-t-il dit. 

Ghannouchi a ajouté que "l’objectif de prétendre qu’il existe des chambres noires, la tentative de les lier aux assassinats et de polluer le climat général dans le pays, est de parvenir aux élections sans Ennahdha, ou avec Ennahdha éreinté, ou encore, peut-être d’empêcher d’arriver aux élections", mettant en garde contre les tenants des discours de l’ancien régime et des éradicateurs.

Il a encore affirmé qu’"Ennahdha ne porte un message de menace contre personne", en allusion aux propos tenus par le président de la république au milieu de la semaine, devant le conseil de sécurité nationale, qui a dit percevoir une menace contre sa personne dans le dernier communiqué d’Ennahdha d’alors. Ghannouchi a, par ailleurs, ajouté que son mouvement est "soudé et fort", et personne ne peut s’inscrire dans un processus pour l’accabler et le transformer en épouvantail  فزاعة

Réagissant à la controverse suscitée par l’égalité successorale, il a a indiqué que "l’héritage n’est pas un sujet populaire, ne s’est inscrit dans le programme d’aucun parti, et est utilisé comme partie des campagnes électorales pour diviser la société et attenter à son unité, entre défenseur et ennemi des femmes, défenseur et ennemi de la modernité, défenseur et ennemi de la religion, défenseur et ennemi de la civilité".

Il a exclu toute incompatibilité entre Islam et civilité, signalant que la contradiction ne se pose pas en Tunisie, un pays musulman, civil avec des spécificités tunisiennes. "Les articles de la constitution expliquent les uns, les autres d’une manière complémentaire, loin des tentatives d’inventer des points d’opposition entre les textes de la constitution, en vue d’en attenter à son unicité", a-t-il dit, selon sa page officielle facebook. 

Gnet

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • National
  • Temps fort
  • Sur le vif
  • Monde
  • Sport
 Lire aussi



GlobalNet - 53, Rue des Minéraux, La Charguia I 2035 Tunis, Tunisie ( Plan d'accès )
Hotline commerciale : 70 132 133 - Hotline technique : 70 132 131 - Hotline réabonnement : 70 132 100
E-mail : globalnet@gnet.tn  - Fax : (216) 70 014 040
© Copyright GlobalNet 2006 : Fournisseur d'accès Internet en Tunisie - ADSL Tunisie . All rights reserved